Accueil
 
 
 
 

Richard Ferrand élu à la présidence LREM : un épisode scabreux qui en dit long sur le macronisme

Richard Ferrand élu à la présidence du groupe LREM : un épisode scabreux qui en dit long sur le macronisme
 

A en croire les principaux dirigeants de La République en marche (LREM), le séminaire de travail convoqué ce jour avait pour objet "d'incarner le renouvellement des pratiques politiques". 

Comment ? On vient d'avoir la réponse. Par l'élection à main levée, sans se voir opposer une autre candidature, d'un membre du premier cercle d'Emmanuel Macron, exfiltré du gouvernement car visé par une enquete préliminaire, pour présider le groupe parlementaire LREM. Ce qui ne conviendrait plus comme profil au sein de l'exécutif semble donc parfaitement acceptable pour présider le groupe qui dispose d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale. 

Cet épisode scabreux en dit long sur le macronisme : le pouvoir d'un seul homme au bénéfice d'un clan, un groupe parlementaire aux ordres du chef, une Assemblée nationale traitée avec mépris.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.