Accueil
 
 
 
 

Rolland Plaisance était un élu du peuple, que le Parti communiste est fier d'avoir compté parmi les siens (Pierre laurent)

Rolland Plaisance vient de nous quitter. Je voudrais au nom de la direction nationale du Parti communiste français dire à sa famille et à tous ses proches combien je partage leur peine. Faire part de toute mon affection aux communistes de l'Eure,  à toutes celles et ceux qui l'ont apprécié, aimé, et ont milité avec lui. 

Je connais également l'émotion qui a envahi les habitant-e-s d'Evreux  : maire de la ville de 1977 à 2001, « il connaissait tout d'Evreux et Evreux était tout pour lui », comme le rappellent  aujourd'hui tous les Ebroiciens. 

Rolland était un homme, un élu du peuple, que le Parti communiste est fier d'avoir compté parmi les siens. 

Membre de notre parti dès 1950, militant syndical à la CGT, il a fait de son engagement, de son attachement aux valeurs d'égalité et de justice, une constante de toute sa vie : notamment dans ses mandats d'élus, de conseiller général et de maire adjoint en 1953, de député de l'Eure en 1956, puis de maire d'Evreux, en 1977. 

Il était aimé de ses concitoyens, respecté pour son action en faveur de la ville, de son développement auquel il a tant contribué pendant plus de deux décennies. Il était apprécié bien au-delà des militants communistes, y compris par ses adversaires politiques : il était un homme ouvert, attentif aux autres : un homme , un élu qui fait honneur au parti communiste, mais au-delà, à la politique et à la citoyenneté . 

La trace qu'a laissée Rolland reste et restera vive, à Evreux , dans tout le département de l'Eure, chez celles et ceux qui garderont en mémoire cet homme qui était et agissait à leurs côtés.  

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.