Accueil
 
 
 
 

Plan climat : "des mesures largement insuffisantes"

Nicolas Hulot multiplie les annonces : bonus-malus automobile, prime pour l'achat d'un véhicule propre, extension du chèque énergie, prime pour l'amélioration de la performance des logements… après avoir proclamé l’interdiction de l’exploitation des hydrocarbures en France.

Ces déclarations se situent en droite ligne de celles du gouvernement précédent. Elles sont utiles mais largement insuffisantes pour répondre aux défis du changement climatique. De plus, leur efficacité réelle dépendra fortement du vote du budget guidé par la poursuite d'une politique d'austérité.

Nous sommes loin des véritables priorités. Celles de l'augmentation, en nombre et en qualité, des transports en commun et de la rénovation thermique des logements qui exigent une mobilisation forte de moyens financiers.

La fin de l'exploitation des hydrocarbures et donc des gaz de schistes ne peut pas être assimilée à une grande mesure. En effet, les extractions françaises ne représentent que 1% des 77 millions de Tonnes Équivalent Pétrole (TEP) consommées chaque année, et une part dérisoire des émissions de CO2 de la planète.

On retrouve là une des caractéristiques du gouvernement Macron : annoncer à grand son de trompes des mesures supposées positives, mais qui sont souvent sans conséquences réelles. Les seules mesures efficaces qu’il prend sont celles destinées à servir les intérêts de la finance et dirigées contre les salariés et les intérêts réels des populations.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.