Accueil
 
 

12 déc.19:00
au
12 déc.22:00
 

 

Bien que la qualité de l’air se soit améliorée, elle n’en reste pas moins préoccupante en Europe. La France a connu, en décembre 2016, le plus long pic de pollution de ces dernières décennies. Toutefois, c’est

jour après jour que la pollution produit ses effets les plus dévastateurs. La pollution de l’air, classée cancérigène certain1, est insidieuse car difficile- ment visible au quotidien. Sur la durée, elle provoque une augmentation de la prévalence de maladies qui peuvent conduire au décès prématuré de milliers de personnes.

C’est bien le cœur du sujet.
Ainsi, la France est aujourd’hui poursuivie devant la Cour de justice de l’Union européenne pour non-respect des valeurs limites européennes de pollution atmosphérique. Par ailleurs, le Conseil d’État reconnaît également la respon- sabilité de l’État pour non-respect des valeurs limites de polluants, en parti- culier le dioxyde d’azote et les particules fines PM10. Enfin, à Paris, une vic- time de la pollution de l’air a porté plainte contre l’État pour inaction des au- torités administratives
Est-il possible de préserver la santé humaine de ces gaz et de ces particules fines dont la taille est inférieure au micromètre ?
Pourquoi la France tarde-t-elle à adopter des niveaux de seuils plus ambitieux afin d’assurer une meilleure protection de la santé de la population ?
Quelles solutions devons-nous imaginer et quelles initiatives les citoyen·ne·s et les élu·e·s doivent-ils prendre ? 

 

Mardi 12 décembre 2017 à 19 h

Espace Oscar Niemeyer, siège du Parti communiste français

PROJECTION du film « Irrespirable, des villes au bord de l’asphyxie », ARTE France, production Scientifilms
SUIVIE D’UN DÉBAT EN PRÉSENCE DE :
 

Delphine PRUNAULT, sa réalisatrice ;

Karine LEGER, ingénieure, directrice en charge du secteur partenariats et communication, à Airparif ;

Jean-François DOUSSIN, chercheur au CNRS, Laboratoire Interuniversitaire des systèmes atmosphériques, Universités Paris- Est-Créteil (UPEC) et Paris Diderot (UPD) ;

Jean-Noël AQUA, maître de conférences à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), Sorbonne universités et à l’Institut des nanosciences de Paris, conseiller de Paris élu du 13e arrondissement.