Accueil > Actualité > Economie & social

Fermetures de classe : « un mensonge présidentiel de plus ! »

.
 

Revue marxiste d'économie du PCF

 
 
 

Lors d'un déplacement en Lozère sur le thème de l'école, le Président de la République, a promis qu'il n'y aura « aucune fermeture de classe » dans les écoles primaires à la rentrée 2012. C'est un mensonge présidentiel de plus !

Obligé de prendre en compte la mobilisation nationale des parents, et de toute la communauté éducative, vent debout contre la casse de l'école programmée par le gouvernement, Nicolas Sarkozy manœuvre en recul. Il sait pourtant que la promesse ne sera pas tenue. Et pour cause, depuis 4 ans ce sont des dizaines de milliers de postes d'enseignants qui ont été supprimés, chaque année, au nom du dogme de la Réduction Générale des Politique Publiques (RGPP). Des enseignants en moins, ce sont des classes qui manquent. Même l'UMP ne peut rien contre l'arithmétique !

Le PCF appelle tous ses collectifs militants à s’unir pour obtenir, école par école et nationalement, la réouverture de toutes les classes nécessaires dès l’âge de 2 ans. Stoppons les suppressions de postes à l’école, exigeons de l’État qu’il rétablisse la totalité des postes de fonctionnaires dans l’Éducation nationale qu’il s’acharne à supprimer depuis 2002, alors même qu’arrive dans le secondaire la vague du Baby Boom de l’an 2000.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.