Accueil > Actualité > Savoirs, culture & médias
 

A visiter

Collectif culture

L'éducation nationale en danger

ART, CULTURE : URGENCE !

La lettre du réseau école

Pour une appropriation populaire des médias

 
 
 

Annecy : donner un nouveau souffle à l'olympisme français et au sport

La candidature française d’Annecy n’a pas fait le poids devant les membres du comité international olympique réuni à Durban pour choisir la ville hôte des JO d’hiver 2018. Pyeongchang en Corée du sud a obtenu 63 voix sur 95 contre 7 pour Annecy. C’est la première fois qu’une candidature française enregistre un score aussi médiocre. Les membres du CIO ont compris qu’il n’y avait pas un engagement suffisant de la part du gouvernement, qu’il n’y avait pas d’adhésion des populations, ni de projet de développement du sport.

Le mouvement sportif français doit à présent s’interroger. Les instances dirigeantes et le gouvernement ne sont pas en capacité de présenter un réel projet sportif pour la France. Les seuls actes de ce gouvernement conduisent à une marche forcée vers la marchandisation du sport. L’olympisme de demain n’a aucun avenir s’il continue dans cette voie du tout « business » et sur la base du lobbying international.

Le PCF ne se réjouit pas de ces échecs successifs et travaille pour un changement durable, pour donner un nouveau souffle au sport et à l’olympisme français. Nos parlementaires, élus locaux et dirigeants s’emploient dans leur fonction à préconiser des mesures en faveur de l’éducation physique et sportive, pour développer toutes les pratiques de masse comme de haut niveau. C’est le sens des propositions du PCF et de ses partenaires du Front de Gauche. Des propositions concrètes, législatives, sociales, financières et démocratiques pour faire du sport un droit accessible à toutes et tous, pour redonner à notre pays les moyens de ses ambitions.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.