Accueil
 
 
 
 

André Chassaigne

Parcours politique

En 1977, il devient adjoint au maire de Saint-Amant-Roche-Savine, puis maire depuis 1983. Il est également élu conseiller général du Puy-de-Dôme en 1979 et conseiller régional de l'Auvergne de 1998 à 2000.Aux élections législatives de 2002, alors que le PCF perd quatorze sièges de députés, il a été le seul à en conquérir dans une nouvelle circonscription, élu au second tour avec 20 944 voix, soit 51,34 % des suffrages exprimés. Il quitte alors son mandat de conseiller général, lors des élections cantonales de 2004.Lors de la campagne référendaire sur le projet de Constitution européenne en 2005, il se prononce pour le Non et tient une réunion commune de réflexion à Clermont-Ferrand avec notamment Jean-Luc Mélenchon (PS) et Olivier Besancenot (LCR).Le 14 octobre 2006, il est élu président de l'Association nationale des élus communistes et républicains (ANECR), en remplacement de Bernard Birsinger, décédé.En 2007, il est réélu député du Puy-de-Dôme, en nette progression par rapport à 2002 puisqu'il remporte 27 819 voix, soit 65,90 % des suffrages exprimés, avec une participation sensiblement identique à celle de 2002 (65,32 % de votants au lieu de 65,21 %).En avril 2008, il dépose un amendement (dit « amendement 252 ») au projet de loi sur les OGM, permettant de restreindre la culture d'OGM dans de nombreuses zones, comme les régions de culture d'AOC. Cet amendement est adopté par surprise, provoquant une crise au sein du gouvernement et de la majorité parlementaire.Tête de liste du Front de gauche en Auvergne pour les élections régionales de 2010, il remporte, avec 14,2 % des suffrages exprimés, le meilleur résultat de sa formation toutes régions confondues. Pour le second tour des élections régionales, le 21 mars, sa liste fusionne avec celles de René Souchon (PS-PRG-MRC) et de Christian Bouchardy (Europe Écologie). Il figure lui-même en troisième place parmi les 22 candidats pour le Puy-de-Dôme.Il démissionne alors de son mandat de maire de Saint-Amant-Roche-Savine, son fils François Chassaigne lui succédant, et de la présidence de l'Association nationale des élus communistes et républicains (ANECR), remplacé par Dominique Adenot.

Détail des mandats et fonctions

La date initiale est celle du début de mandat. La date de cessation de fonction n'est indiquée, à la fin, qu'en cas d'interruption ou de non-renouvellement.

Conseiller municipal et maire : 21 mars 1977 : adjoint au maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) 14 mars 1983 : maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) 20 mars 1989 : maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) 19 juin 1995 : maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) 19 mars 2001 : maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) Mars 2008 : maire de Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme) (mandat interrompu le 21 avril 2010 suite à son élection au conseil régional d'Auvergne) janvier 2001- 16 mars 2008 : vice-président de la communauté de communes du Haut-Livradois

Conseiller général : 26 mars 1979 : conseiller général du Puy-de-Dôme (canton de Saint-Amant-Roche-Savine) 18 mars 1985 : conseiller général du Puy-de-Dôme (canton de Saint-Amant-Roche-Savine) 17 septembre 1985 : vice-président du conseil général du Puy-de-Dôme (fonction arrivée à échéance le 29 mars 1992) 30 mars 1992 : conseiller général du Puy-de-Dôme (canton de Saint-Amant-Roche-Savine) 23 mars 1998 : conseiller général du Puy-de-Dôme (canton de Saint-Amant-Roche-Savine) (ne s'est pas représenté en mars 2004)

Conseiller régional : 16 mars 1998 : conseiller régional d'Auvergne (mandat interrompu le  juin 2000) 22 mars 2010 : conseiller régional d'Auvergne (mandat en cours) Député : 19 juin 2002 : député du Puy-de-Dôme, dans la 5e circonscription, dite de Thiers-Ambert 20 juin 2007 : député du Puy-de-Dôme, dans la 5e circonscription, dite de Thiers-Ambert (mandat en cours) Autres fonctions : 14 octobre 2006 - 3 octobre 2010 : président de l'Association nationale des élus communistes et républicains (ANECR)

A l'assemblée nationale, il est membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire

Décorations et distinctions

Chevalier de la Légion d'honneur Chevalier de l'ordre national du Mérite Officier des Palmes académiques Officier du Mérite agricole Titulaire de la médaille du Tourisme

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.