Accueil
 
 
 
 

Troy Davis : « Aujourd'hui, les droits de l'Homme sont en deuil »

Le monde se réveille sur une effroyable nouvelle : Troy Davis a été exécuté cette nuit, après 5 heures d'attente. Nos premières pensées vont à sa famille, à sa sœur, ses proches et aux milliers de militants qui ont soutenu Troy pendant ses vingt années de calvaire passées dans les couloirs de la mort. Alors que son procès a manifestement été bâclé, marqué par de faux témoignages, taches noires indélébiles, comment, un grand pays civilisé comme les États-Unis, a-t-il pu permettre l'assassinat de Troy Davis ?

Mumia Abu-Jamal, Hank Skinner… et plusieurs milliers de détenus sont actuellement dans les couloirs de la mort aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Le PCF appelle à combattre cette barbarie légale. Le cœur de Troy s’est arrêté de battre, mais son combat pour l’abolition du châtiment cruel est plus que jamais d’actualité.

Aujourd'hui, les droits de l'Homme sont en deuil. L'abolition de la peine de mort est une exigence universelle et le 22 septembre sera désormais marqué d'une pierre noire.

Il y a actuellement 2 réactions

  • "Un grand pays civilisé comme les Etats-Unis ?"

    Ce pays est-il si civilisé que ça ? coup d'Etat de Pinochet ? formation de Ben Laden ? guerre au Viêt Nam ? récupération des nazis pour freiner l'expansion communiste à l'est ? Ernesto "Che" Guevara ? Guantanamo ? peine de mort ? capitalisme affamant l'Afrique ? direction directe des organisations internationales au service de ses seuls intérêts ?

    Je pense que nous devrions avoir un débat de fond au Parti sur la notion de "civilisation" ... Pour moi le peuple inuit au Groenland sans pouvoir nic lasse dirigeante mais où chaque humain avait sa contribution à la communauté me semble beaucoup plus civilisé qu'un pays où l'on pratique encore la "peine de mort".

    Par Mathieu BAYART, le 23 September 2011 à 06:01.

  • Débat Français

    A l'heure où le FN souhaite honteuseument relancer le débat en France, voici encore une preuve des dérives que peuvent avoir de tels décisions de "justice?".

    Comment peut-on défendre une pratique pour laquelle il ni a plus de recours possibles en cas d'erreur.

    La peine capitale peut ammener à des dérives hinumaines et la preuve en ai qu'il est plus facile que ce qu'on crois de condamner une personne à mort même en ayant des doutes importants.

    J'espère que le système judiciaire Américain ne sera pas viral pour la France comme le souhaiterais l'extrème droite.

    Par jay066, le 22 September 2011 à 15:07.