Accueil > Actualité > Savoirs, culture & médias
 

A visiter

Collectif culture

L'éducation nationale en danger

ART, CULTURE : URGENCE !

La lettre du réseau école

Pour une appropriation populaire des médias

 
 
 

L'éducation nationale en danger

Plus de 14 millions d’élèves et d’étudiants et plus d’un million d’enseignants.C’est aussi le service public dont la mission est la formation et l’éducation de la jeunesse, considérée par tous comme l’avenir d’une nation.L’avenir du service public de l’éducation est pourtant menacé par l’application sans retenue d’un libéralisme aveugle. Tout est bon : suppressions massives de postes, abandon de la carte scolaire, suppression progressive des dispositifs d’aides, soutien délibéré à l’enseignement privé, démantèlement et mise en concurrence des universités, menaces sur l’existence de l’école maternelle, etc.La conséquence la plus lourde socialement de cette politique ultralibérale, c’est que les inégalités sociales au sein de l’école sont de plus en plus élevées, l’échec scolaire de plus en plus socialement marqué ; les inégalités de formation, d’accès aux « bonnes » écoles, aux filières sélectives aux emplois n’ont probablement jamais été aussi importantes.Au-delà du bilan qu’elle tire du démantèlement en cours, cette « Note de la Fondation Copernic » produit un ensemble de propositions alternatives, pour qu’école rime enfin avec égalité des chances et promotion sociale.

 

Les auteurs :

Julien Bach

Juriste, membre de la Fondation Copernic

Elisabeth Bauthier

Sociologue du langage et des apprentissages 

Stéphane Bonnery

Sociologue de l'éducation, responsable du réseau "Ecole" du PCF

Josiane Boutet

Sociolinguiste, co-coordinatrice de la Fondation Copernic

Prisca Kergoat

Sociologue

Caroline Mécary

Avocate, co-présidente de la Fondation Copernic

André Ouzoulias

Philosophe, cofondateur de la Coordination nationale Formation des enseignants, membre du SNESup-FSU