Accueil
 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Pierre Laurent
 
 
 

Implants PIP : la santé des femmes n’est pas une marchandise

30 000 femmes en France et plusieurs millions dans le monde ont eu recours aux implants mammaires de la Société PIP. Son dirigeant, Jean Claude MAS n’a eu cure de la santé des femmes, et n’a pensé qu’aux profits qu’il pouvait tirer de chaque implant. Qu'à cela ne tienne, à ce jour, il n’a manifesté aucun regret et n’a formulé aucune excuse ! C'est une tragédie médicale et psychologique importante pour les femmes concernées qui doivent bénéficier non seulement d’un retrait de ces implants, mais aussi d’une reconstruction mammaire. Il est très important pour leur santé et leur bien être que ces deux dispositifs soient réalisés lors d’une seule et même intervention chirurgicale.  Aucune femme ne doit être pénalisée ou laissée pour compte. Au-delà des frais liés aux retraits de ces implants et assurés par la sécurité sociale, les financements doivent être trouvés pour la pose de nouvelles prothèses pour toutes. Le PDG de l’entreprise PIP doit être mis à contribution et sanctionné. D’une manière générale, il est vital d’instaurer, aux côtés des contrôles réguliers des produits médicaux eux-mêmes, une autorisation préalable de mise sur le marché pour tous les produits médicaux implantables, en France et en Europe. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), qui ne dispose seulement que de 6 inspecteurs à plein temps pour contrôler les dispositifs médicaux, doit avoir les moyens de fonctionner dans de bonnes conditions afin d’assurer une politique de contrôle sanitaire de qualité. Le scandale qui vient d’éclater à propos des prothèses mammaires montre une nouvelle fois que la recherche effrénée des profits nuit gravement à la santé. Le gouvernement, déjà secoué par le scandale du médiator, déclare vouloir réagir vite. C’est indispensable et urgent. La santé des femmes n'est pas une marchandise !    

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.