Accueil > Actualité > Elus
 

Le Parti communiste français dispose de parlementaires à l'Assemblée nationale et au Sénat, ainsi qu'au Parlement européen. Ce sont bien sûr des élus de combat face à la crise, des élus porteurs d'alternative et de propositions.

Nous recensons ici les propositions de loi qu'ils soumettent régulièrement au débat parlementaire.

 
 
 

Un premier pas vers l’interdiction des licenciements boursiers

La commission des Affaires sociales du Sénat a adopté ce jour la proposition de loi initiée par le groupe Communiste Républicain et Citoyen et présentée par Annie DAVID - Sénatrice de l’Isère, Présidente de la commission - tendant à interdire les licenciements boursiers. Pour Dominique WATRIN, sénateur CRC du Pas-de-Calais et rapporteur de cette proposition de loi, « la montée dramatique du chômage et la multiplication des licenciements boursiers, c’est-à-dire destinés à accroître les sommes colossales que se partagent les actionnaires ou détenteurs de part sociales, rendent urgent l’instauration d’une mesure de protection pour les salariés ». Et de préciser : « l’objectif est que ce soit les détenteurs de capital, et non les salariés, qui soient mis à contribution. Ce n’est que justice, l’immense majorité des salariés qui sont sacrifiés dans le cadre de ces licenciements boursiers ne disposent pour vivre, que des revenus qu’ils tirent de leur travail ». Le groupe CRC se réjouit de ce vote qui devrait se traduire par un vote positif en séance publique. Ainsi, l’adoption de cette proposition de loi porterait à deux le nombre de mesures législatives adoptées par le Sénat issu de la nouvelle majorité sénatoriale et protégeant les salariés. La Haute assemblée ayant déjà adopté il y a peu une proposition de loi tendant à limiter le recours au travail dominical. Une proposition de loi par ailleurs initiée, comme celle sur l’interdiction des licenciements boursiers, par le groupe CRC. Source : Site des sénateurs du groupe CRC-SPG

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.