Accueil

Comores : après la tragédie maritime, la responsabilité de la France reste engagée.

le 14 August 2007

La tragédie qui vient de se dérouler aux Comores rappelle que plusieurs centaines de citoyens de ce pays sont chaque année victimes d'une division anormale et meurtrière du peuple comorien.

Le Parti communiste demande le respect de la liberté de circulation de tous les citoyens comoriens sur les quatre îles de l'archipel, y compris Mayotte dont l'appartenance à la souveraineté française n'est pas légitimée par le droit international et n'est reconnue ni par les Nations Unies ni par l'Union africaine.

La France, mais aussi l'Union Européenne, doivent assumer leur responsabilité et contribuer d'urgence au développement de l‘ensemble des Comores pour mettre enfin un terme à cette situation et permettre à tous les Comoriens d'accéder, dans l'indépendance, aux mêmes droits politiques et sociaux.