Accueil > Actualité > Savoirs, culture & médias

Prix Nobel de la Paix : Un encouragement à agir pour l'abolition des armes de destruction massive

le 07 October 2005

L 'attribution du Prix Nobel de la Paix à M. Mohamed El Baradei et à l'AIEA revêt une grande signification. En cette année du 60e anniversaire des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki, le jury Nobel alerte ainsi l'opinion mondiale sur l'actualité de la menace de l'arme nucléaire et l'urgence de son élimination. Ce prix est un encouragement pour toutes celles et tous ceux qui agissent pour débarrasser le monde des armes de destruction massive.

L'AIEA place tous les gouvernements, aux premiers rangs desquels les puissances nucléaires, devant leur responsabilité pour mettre en œuvre l'intégralité du Traité de non prolifération, qui exige dans son article VI un engagement multilatéral et contrôlé pour la destruction de l'ensemble des arsenaux atomiques.

Contrairement aux espoirs ouverts par la fin de l'affrontement de la guerre froide, la menace nucléaire reste plus présente que jamais. Non seulement les négociations sur le désarmement nucléaire sont au point mort, mais la conférence sur la révision du Traité de Non prolifération ne s'est conclue par aucune nouvelle avancée et les recherches se poursuivent pour la modernisation des arsenaux nucléaires, n'excluant pas l'usage de bombes miniaturisées comme armes de combat. En outre, les tensions autour de l'Irak et de la Corée du Nord, confirment dramatiquement l'aggravation des risques de prolifération. Si rien n'est entrepris pour rouvrir la voie au désarmement nucléaire, le danger est immense d'atteindre un point de non-retour que plus personne ne pourra maîtriser.

Cette distinction honore en outre une personnalité qui refusa avec courage de cautionner les mensonges de l'administration Bush sur la présence d'armes de destruction massive en Irak.

En se joignant à l'hommage rendu à M. El Baradei et à l'agence de l'ONU, le Parti communiste français réaffirme son engagement dans la lutte pacifiste pour l'abolition de l'arme nucléaire et pour l'édification d'un système de sécurité global fondé sur le désarmement et la démilitarisation.

Parti communiste français Paris, le 7 octobre 2005.

 

A visiter

Collectif culture

L'éducation nationale en danger

ART, CULTURE : URGENCE !

La lettre du réseau école

Pour une appropriation populaire des médias