Accueil > Font de gauche
 

L'humain d'abord - L'intégrale à lire ou à télécharger

Le programme du Front de gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon - L'humain d'abord

On leur fait un dessin

On va leur faire un dessin, la web-série

 
 
 

« Sport de demain, enjeu citoyen » : le Front de Gauche débattra avec les professeurs d’EPS

A l’occasion du colloque « Sport de demain, enjeu citoyen » vendredi 30 et samedi 31 mars 2012 à Créteil (94), le syndicat des professeurs d’EPS, SNEP-FSU, invite les représentants des candidats en lice à réagir à leurs propositions « pour rendre le sport émancipateur ». Séverine Peter, Adjointe au Maire d’Ivry-sur-Seine, présentera les propositions du Front de gauche. Pour l’élue communiste qui a accueilli le forum sur sport avec Jean Luc Mélenchon le 10 mars dernier, « notre programme l’Humain d’abord, est le plus avancé pour rendre le sport émancipateur. Pour le Front de Gauche, la pratique du sport doit être au service de l’humain et non du marché et nous créerons les conditions nécessaires pour que toutes et tous puissent accéder à une culture sportive libérée de toute domination ». Nous proposons de dégager des moyens financiers et juridiques pour recréer un véritable ministère des sports de plein exercice doté de capacités d'intervention avec 1% du budget de l'État consacré au sport. Nous reconstruirons les directions départementales ainsi qu’un CREPS par région, qui assureront pleinement leur mission de soutien, de formation et d’éducation populaire auprès du mouvement sportif. Nous envisageons de lancer un grand plan d'aide aux clubs et de rédiger une loi cadre pour valoriser l'engagement bénévole. Nous permettrons également aux collectivités locales de construire des installations sportives en rétablissant les financements croisés et en mettant fin au gel des crédits. Le Front de Gauche insiste sur la nécessité de recruter des professeurs d'EPS pour garantir 3 à 5h d’EPS de l’école primaire à l'université et développer le sport scolaire et universitaire. Face à la marchandisation accélérée du sport et à ses conséquences des mesures indispensables seront prises comme la fin des paris sportifs et de la cotation en bourse des clubs professionnels.

Dans l’esprit des assemblées citoyennes mises en place sur tout le territoire, le Front de Gauche s’engage à ce que les politiques sportives continuent à être débattues à tous les échelons du territoire et organisera sur l’ensemble du territoire des assises nationales du sport qui aboutiront à des instances de concertation, de réflexion et d’évaluation permanentes et pérennes.