Accueil > Actualité > Actualité politique
 

Le Front de gauche

Le Front de gauche
 
 
 

Les mauvais procès de Jean-François Copé contre le Front de gauche

A bout d'arguments, Jean-François Copé s'en est pris ce matin à Jean-Luc Mélenchon auquel il trouve « pas mal de points communs » avec Marine Le Pen.
Faut-il qu'il ne manque pas de souffle pour oser une telle absurdité, lui qui a calqué le programme de l'UMP sur celui du FN pendant la présidentielle.
L'honneur du Front de gauche est de n'avoir pas cédé un pouce de terrain devant l'extrême droite dans une bataille où il n'a guère trouvé d'alliés.

Autre reproche du dirigeant de la droite : celui de faire l'éloge de Robespierre.
Fidèle défenseur des privilégiés, Jean-François Copé reprend l'antienne de la vieille droite maurassienne cuite et recuite qui n'a jamais accepté la Révolution française et la France de « liberté, égalité, fraternité » née avec elle.
La mémoire de Robespierre, avec sa part d'ombre comme de lumière, n'est pas infamante. « Soyons justes enfin, et ne craignons plus de le dire : Robespierre est l'un des plus grands hommes de l'histoire » écrivait George Sand. Plus de deux siècles après sa mort, vérification est faite que la droite ne s'en remet toujours pas.

Il y a actuellement 3 réactions

  • Copé aura encore plus peur de la révolution socialiste !

    Le passé, c'est le passé, il ne faut pas s'y morfondre ni l'instrumentaliser.

    L'UMP ne sait que faire des polémiques sur l'histoire car elle n'a aucun projet pour la France, à part continuer ce que Sarkozy a échoué.

    Construisons la révolution socialiste ! Là, Copé aura très peur.

    Par Gautier WEINMANN, le 23 May 2012 à 08:28.

  • Eh Copé, balayez devant votre porte

    Chiche ! faisons l'inventaire des politiques que ce petit monsieur a pratiquées et soutenues, par exemple depuis cinq ans... Dans son parti percé, les fuites sont comme aimantées vers le front national et madame Le Pen commence a "sussurer" sur les ondes (complaisantes) que l'union est possible entre l'ump et le fn....Dans vos rangs, l'accent Lepenien pour donner la note de votre politique, vous commencez à chanter le même air (connu) !

    Devant, le Front de Gauche avance et ne se trompe pas d'adversaire de classe, son programme qui vous fait si peur permet de réactiver le vieil adage de la bourgeoisie : plutôt  Hitler que le Front Populaire. Vous avez déjà mordu la poussière et vous allez en redemander !

    Par Max, le 23 May 2012 à 07:26.

  • Clemanceau

    Le député Clemanceau dans un discours légendaire de 1891 à l'Assemblée Nationale affirma: "la Révolution est un bloc" !

    Car la Révolution est une suite d'événements continus et indisociables, par conséquent, soit on approuve l'ensemble soit on rejette l'ensemble, mais nous n'avons pas à faire le tri.

     

    M. Copé est dans le camp de ceux qui se plaignent de "l'ambiance de 4 août" (jour où les privilèges furent abolis). le PCF, le Front de Gauche, Mélenchon sont de ceux qui adhèrent aux idéaux de la Révolution, et on en est très fier!

    Par Eleogan, le 22 May 2012 à 21:45.