Accueil > Actualité > Savoirs, culture & médias
 

A visiter

Collectif culture

L'éducation nationale en danger

ART, CULTURE : URGENCE !

La lettre du réseau école

Pour une appropriation populaire des médias

 
 
 

Assises de l'Enseignement supérieur : « se situer au niveau des enjeux »

 

Comme l'a confirmé la réunion régionale lundi en Bretagne, la première phase des Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a proposé un format croupion et des questionnements balisés, plutôt pauvres, qui ne servent, au mieux, qu’à lisser les contours d’une nouvelle loi déjà prête dans ses grandes lignes.

 

Avant même que l'acte 3 de la décentralisation ne soit discuté, la Ministre Fioraso encourage « la constitution de grands ensembles universitaires ancrés sur leurs territoires, selon les cas infrarégionaux, régionaux ou inter-régionaux, en rapprochant universités et écoles, en associant les organismes de recherche à leur gouvernance, avec des formules juridiques adaptées aux spécificités régionales », tout en précisant que « la gouvernance de tels ensembles doit reposer sur les principes de collégialité, de subsidiarité et de simplification ».

Ce n'est pas le bon chemin à prendre.

 

D’une part, c’est encourager un tête à tête meurtrier entre les exécutifs régionaux et les exécutifs d’Etablissement. Les groupes de pression, les baronnies y trouveront leur compte mais pas la démocratie, pas la logique de Service public. D’autre part, la cohérence nationale du tissu des formations supérieures devient une coquille vide. Avec un tel schéma, une instance fondamentale, représentative, tel que la CNESER (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche), dont le périmètre et les pouvoirs devraient être élargis, perd tout sens. Au final, c'est l’exacerbation de la concurrence entre établissements et régions.

 

Les Assisses doivent se situer au niveau des enjeux et non pas se conclure par une poursuite aggravée de la loi LRU.

 

Le PCF appelle toutes celles et ceux qui sont attachés à la logique de service public et à la cohérence nationale du tissu de formation supérieure à participer à l’Atelier Législatif du Front de Gauche Enseignement supérieur et Recherche pour construire la grande Loi pour l'Enseignement supérieur et la recherche dont notre pays a besoin.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.