Accueil > Actualité > Elus
 

Le Parti communiste français dispose de parlementaires à l'Assemblée nationale et au Sénat, ainsi qu'au Parlement européen. Ce sont bien sûr des élus de combat face à la crise, des élus porteurs d'alternative et de propositions.

Nous recensons ici les propositions de loi qu'ils soumettent régulièrement au débat parlementaire.

 
 
 

Florange - André Chassaigne demande la nationalisation

Florange - André Chassaigne demande la nationalisation

Question d'André Chassaigne au nom du groupe des députés communistes et du Front de gauche lors des questions au gouvernement, le 28 novembre 2012. Extraits.

[...] il est urgent de changer radicalement de politique économique en mettant la finance au service de l’économie et non l’inverse.

C’est en visant cet objectif que les outils d’intervention de l’État doivent être diversifiés. Il est temps que l’État prenne des participations, non pas pour socialiser les pertes et privatiser les profits, mais pour redynamiser des secteurs clés de l’économie, dans l’intérêt général.

C’est à ce titre que les députés communistes et du Front de Gauche appellent à la nationalisation du site ArcelorMittal de Florange. Cette prise de participation, loin d’être temporaire, doit être pérenne. Elle doit viser la préservation de l’activité et de l’emploi, ainsi que la mise sur pied d’un véritable projet industriel durable pour la sidérurgie lorraine, française et européenne. Elle doit permettre aux salariés de bénéficier de nouveaux droits et d’une participation largement accrue aux décisions de l’entreprise.

 

Il y a actuellement 1 réactions

  • nationalisation

    La nationalisation de Florange est l'unique voie du redressement productif. Pas de nationalisation temporaire qui consisterait à nous faire payer le prix de la concurrence libre et sauvage mais une nationalisation qui doit nous permettre de maitriser collectivement notre avenir. La filière industrielle est un secteur fondamental pour retrouver le chemin de l'emploi et redresser notre balance commerciale.

    Cette bataille doit être nationale merci au groupe du Front de gauche de l'AN et du Sénat.

    Dans les Pyrénées Orientales nous menons un combat pour garder ce qui reste d'activité industrielle avec le site SNCF de Cerbère.

    Par Galano Philippe, le 02 December 2012 à 14:17.