Accueil > Actualité > Economie & social
 

Revue marxiste d'économie du PCF

 
 
 

75% : Lobbying des clubs de foot professionnel "insupportable"

Les clubs de football professionnel ne "seraient pas concernés" par la taxe de 75% sur les revenus anuels de plus d'1 million d'euros. Le lobbying qu'ils tentent d'exercer auprès du gouvernement est parfaitement scandaleux.

Même si les clubs n'ont pas tous le même train de vie, comment peut-on avoir une telle indécence lorsque l’on sait que certains clubs de foot alignent des budgets annuels de plusieurs centaines de millions d'euros par an, à commencer par le PSG et ses 330 millions d'euros. Faut-il rappeler à toutes celles et ceux frappé-e-s par la crise que les revenus annuels de Zlatan Ibrahimovitch sont de 14 millions d’euros ?

Sous pretexte qu'ils se considèrent comme de simples PME, à ne pas mettre dans le même sac que les grandes entreprises du CAC 40, les patrons des clubs de foot refusent de se sentir concernés par cet effort.

Il serait alors bon de leur apprendre qu’une moyenne entreprise est définie par la loi comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 250 personnes et dont le chiffre d'affaires n'excède pas 50 millions d'euros, ou dont le total du bilan annuel n'excède pas 43 millions d'euros. Faut-il rappeler qui sont les principaux propriétaires et actionnaires des clubs et de leur richesse ?

Si les patrons des clubs professionnels ne veulent pas être concernés par la taxe de 75% sur les revenus annuels de plus d’un million d’euros, il suffit de décider de deux mesures :

- fixer un seuil pour un salaire minimum et maximum ne dépassant pas un million d’euro par an

- revoir leur statut juridique pour qu’ils ne soient pas considérés comme des sociétés commerciales, mais de réelles entreprises sportives qui s’inscrivent dans une solidarité fédérale avec les amateurs et dont l’objectif est de développer le sport et non leur capital.

Il y a actuellement 1 réactions

  • Entrez dans le clan de ceux qui savent

    S'ils ont les moyens de payer les joueurs, ils ont aussi les moyens de se payer les politiciens. En foot comme dans beaucoup d'autres domaines, les représentants de la nation sont devenus des représentants de commerce.

    Pour en savoir un peu plus sur les pratiques les plus scandaleuses de nos élus : http://amzn.to/17aNEKu

    Par Cedric Citharel, le 16 May 2013 à 08:14.