Accueil
 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Pierre Laurent
 
 
 

L'ANECR appelle à faire de la marche citoyenne du 5 mai à Paris un grand succès

Combattre l’austérité, remettre en chantier l’acte III, démocratiser en profondeur la République

L’ANECR appelle à faire de la marche citoyenne du 5 mai à Paris un grand succès.

Alors que les souffrances sociales explosent, vient en pleine lumière l’emprise indécente du pouvoir de l’argent sur notre société.

Dans le même temps, le cap de l’austérité est maintenu, renforçant la profonde déception d’une majorité de notre peuple qui a voulu le changement en mai 2012.

La situation de crise exige plus que jamais un changement de cap. La domination de la finance doit être résolument combattue, une nouvelle République doit donner le pouvoir aux citoyens.

L’ANECR se reconnaît pleinement dans les exigences portées par la marche citoyenne organisée le 5 mai à Paris et appelle toute et tous à en faire un succès susceptible de rouvrir l’espoir.

Nous disons cap à gauche

- pour combattre efficacement l’évasion fiscale des grands groupes et des plus fortunés, évasion qui se traduit par des sommes colossales échappant à l’impôt et, par conséquent, un énorme manque à gagner pour les réponses publiques à tous les échelons et dans tous les territoires.

- Pour cesser d’asphyxier les collectivités territoriales. Nous demandons une réforme fiscale d’ampleur mettant à contribution les actifs financiers des entreprises.

- Pour un renouveau démocratique profond de nos institutions. Il est nécessaire de redonner le pouvoir aux citoyens, à contrario des processus qui, à tous les niveaux, les en ont progressivement dessaisis.

- Pour la remise en chantier de l’acte III de la décentralisation, Un tel « big bang » de nos institutions constitue de fait un changement constitutionnel et mérite à ce titre - une grande consultation citoyenne ou un référendum.

- Pour un rôle moteur pour les communes, échelon pertinent du débat démocratique avec des formes de consultations obligatoires sur les grands enjeux.

- Pour un Etat garant de l’égalité des droits des citoyens sur tout le territoire.

- Pour la proportionnelle pour tous les scrutins : la réforme gouvernementale des scrutins locaux, qui l’exclut pour l’élection départementale et qui vient d’être rejetée par le Sénat pour la deuxième fois doit être définitivement retirée.

- Pour créer les conditions sans tarder et sans tergiverser du droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales. Ce sont de telles mesures qui permettront de rouvrir l’espoir en l’avenir et rétablir la confiance entre nos concitoyens et leurs institutions. Faisons de la marche du 5 mai à Paris un événement incontournable !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.