Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

International Publié le 19/06/2019 par PCF

3e séminaire bilatéral entre le Parti communiste du Vietnam et le Parti communiste français

«Opportunités et grands défis contemporains», tel était le thème du troisième séminaire, organisé par le Parti communiste français (PCF) et le Parti communiste du Vietnam* (PCV) avec la participation de la Fondation Gabriel-Péri, qui s’est tenu les 6 et 7 juin à l’espace Oscar Niemeyer-Siège du PCF.

Ces deux jours de travail ont permis de larges échanges d’analyses et d’informations entre les deux parties issues de deux grandes régions du monde que sont l’Asie et l’Europe. Une convergence de vues s’est tout de suite dégagée sur la situation internationale, les risques d’instabilité mondiale renforcée par l’agressivité de Trump, les inégalités de développement explosives, la montée des populismes, la course aux armements et les atteintes à la sécurité. Les dangers du changement climatique, les questions migratoires, les enjeux de l’accès à la haute technologie sont quelques-uns des grands défis également débattus au cours de la rencontre.

Les intervenants français (Fabien ROUSSEL, Pierre LAURENT, Lydia SAMARBAKHSH, Eliane ASSASSI, Alain OBADIA) ont rappelé le positionnement des communistes français et répondu avec la plus grande franchise au questionnement de leurs interlocuteurs sur les résultats des élections européennes, avec le score de l’extrême droite, la perte de terrain de la gauche et les nouveaux rapports de force au sein de l’Union européenne. Ce fut l’occasion de réaffirmer quelle politique migratoire défend le PCF dans le contexte d’une mondialisation capitaliste et militarisée.

Répondre à ces crises, relever ces défis implique une autre organisation internationale, un développement solidaire, la protection des biens communs, a-t-il été souligné. Cela passe notamment par de nouvelles initiatives à prendre au plus vite. Dans cette 61963564_1253355791535745_8250127912095711232_n.jpgoptique, «nous souhaitons, a déclaré Fabien ROUSSEL, que la France et d’autres pays s’engagent à mettre à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale de l’ONU l’organisation d’une COP mondiale sur l’évasion fiscale. Ces mannes ainsi récupérées devront servir au développement des infrastructures et de projets industriels innovants pour répondre aux besoins humains et sociaux.»

De son côté, la délégation vietnamienne a mis en avant les succès enregistrés par la politique de développement et d’ouverture suivie depuis trente ans, tout en reconnaissant les difficultés et les risques. La croissance du PIB en 2018 a dépassé les 7%, le plus haut niveau en 11 ans, et le revenu moyen annuel par habitant atteint désormais 2 580 dollars. Mais le Vietnam se compte toujours parmi le groupe de pays à faible revenu moyen et se classe à la 136e place sur 168. En dépit des ressources économiques encore modestes, d’énormes efforts sont déployés pour soutenir à la fois une croissance durable et assurer la justice sociale, notamment par l’élargissement de la protection sociale - questions médicales, retraites - au secteur informel qui emploie 57% de la population active.

“Les liens de fraternité historiques entre le PCV et le PCF, dont l’un des membres fondateurs fut Ho Chi Minh”

Autre défi majeur auquel est confronté le pays: le dérèglement climatique. Le Vietnam est parmi les cinq États du monde les plus vulnérables, selon les organisations internationales. Les provinces du delta du Mékong sont déjà particulièrement touchées par la montée de la mer et de nombreuses régions sont touchées par une sécheresse sévère et de graves pénuries d’eau.
L’intervention de Fabien GAY sur la préparation du centenaire du PCF a été l’occasion de réaffirmer les liens de fraternité historiques entre le PCV et le PCF, dont l’un des membres fondateurs fut HO CHI MINH, délégué au congrès de Tours. Une remise en perspective avec l’actualité que nous connaissons en rappelant ce que fut l’apport de la présence du jeune immigré dans notre pays dans la lutte contre le colonialisme.

Dominique BARI,
membre de la Commission des Relations internationales du PCF
article publié dans CommunisteS du 19 juin 2019.

* La délégation vietnamienne était conduite par HOANG BINH QUAN, président de la Commission des relations extérieures du Comité central du PCV.

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus