Accueil

Le retour d'Aminatou Haidar au Sahara occidental est une victoire pour le droit et la justice

le 18 December 2009

Le Parti communiste français se réjouit du retour de Madame Aminatou Haïdar à Laâyoune, chef-lieu du Sahara occidental. Ce recul des autorités marocaines est le fruit de multiples interventions en France et en Europe particulièrement. Marie-George Buffet avait adressé le 8 décembre dernier un courrier à Nicolas Sarkozy en ce sens.

Le président Sarkozy a obtenu un geste « humanitaire » de la part des autorités marocaines. Mais il a concédé au Maroc sa domination politique et juridique sur le territoire du Sahara occidental, en contradiction avec le plan de l'ONU et le droit international.

Plus que jamais doit s'imposer maintenant l'organisation d'un référendum d'autodétermination afin que le peuple sahraoui puisse exercer son droit à disposer de lui-même. Une solution juste et conforme au droit est dans l'intérêt de tous les peuples de la région.

Parti communiste français

Paris, le 18 décembre 2009.