Accueil

Sri Lanka : Urgence pour des réfugiés au large de l'Indonésie

le 14 January 2010

Un bateau srilankais avec à son bord 255 réfugiés Tamouls ayant fuit la situation tragique du Sri Lanka depuis le mois d'octobre, se trouve actuellement dans les eaux territoriales indonésiennes.

Ces réfugiés sont maintenus ainsi, depuis des semaines, dans des conditions inacceptables – sans les soins nécessaires et le minimum vital - parce que les autorités srilankaises refusent l'accès des organisations humanitaires comme le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU ou le Comité international de la Croix rouge. Ce comportement répressif et inhumain de l' Etat du Sri Lanka est un défi aux pratiques internationales les plus communément admises. Les autorités de Colombo doivent assumer leur responsabilité dans le respect de la vie et de la dignité des citoyens srilankais.

Dans le même esprit les autorités indonésiennes doivent renoncer à renvoyer ce navire de réfugiés au Sri Lanka où les Tamouls continuent de subir des traitements discriminatoires et l'arbitraire brutal du gouvernement.

La France et l'Union européenne ne peuvent rester silencieuses devant un tel déni de droit et face à des pratiques aussi condamnables. Tout doit être fait pour apporter une solution digne de ce nom et conforme aux droits humains. Il y a urgence.

Parti communiste français

Paris, le 14 janvier 2010.