Accueil

Contre les violences faites aux femmes – Le défi féministe

le 05 February 2010

Le 3 février dernier s'est tenu un atelier-forum à la Bellevilloise (Paris 20è) sur le thème Contre les violences faites aux femmes – Le défi féministe en présence de Pierre Laurent, tête de liste en IDF, et les candidats de la liste Ensemble pour des Régions à gauche ainsi que de nombreux participants du monde culturel, politique, féministe et associatif.

Repères :

Quelques chiffres, en France :

1 femme sur 10 est victime de violences dans son couple, parmi elles, 50% sont en dépression. 1 femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. 350 femmes sont violées chaque jour. Les femmes victimes de violences sont dévalorisées, humiliées, isolées, elles vivent dans la peur, sous le contrôle de l'auteur des violences. L'ampleur des violences faites aux femmes, son impact sur la santé des femmes et celle de leur(s) enfant(s) indiquent qu'il s'agit d'un véritable phénomène de société. Les comportements violents des hommes sur les femmes sont des comportements individuels inscrits dans des rapports de domination masculine encore fortement tolérés par notre société.

Grâce aux combats des féministes, aux professionnel-le-s, aux chercheur-e-s, ces violences sont davantage visibles et une prise de conscience dans l'opinion publique est en train de s'opérer. Dans le même temps, on observe de fortes résistances aux changements. Les lois doivent encore être améliorées et réellement appliquées ; des moyens doivent être dégagés.

La liste Ensemble pour des régions à gauche veut développer le goût de la résistance collective. Elle porte le principe d'égalité des femmes et des hommes avec détermination. Pour faire progresser l'égalité, nous avons besoin d'une gauche combative.

Propositions des candidat-e-s de la liste Ensemble pour des régions à gauche

Dans toutes ses missions, la région doit agir contre les violences sexistes et sexuelles. Nous vous proposons de créer un Observatoire régional des violences faites aux femmes. A l'exemple de la Seine-Saint-Denis, premier et seul département français à s'être doté il y a 8 ans d'un Observatoire des violences envers les femmes, la Région devra faire bénéficier du même dispositif innovant et efficace l'ensemble des Franciliens et des Franciliennes.

Pour favoriser l'accès au logement la Région veillera tout particulièrement au développement de structures d'urgence et à l'accès au logement social pour les femmes victimes de violences. Pour une meilleure protection des femmes victimes la Région construira un partenariat fort avec les services de l'Etat, les Conseils Généraux, les municipalités et les associations.

Pour faire reculer le sexisme ambiant la Région promouvra une culture de l'égalité par la formation des professionnel-le-s, la sensibilisation du grand public (notamment les parents) et l'éducation des lycéen-ne-s, des apprenti-e-s, des étudiant-e-s et des jeunes inscrit-e-s dans les missions locales.

Pour mener à bien cette action transversale la Région créera une vice-présidence à l'égalité des femmes et des hommes et la dotera des moyens humains et financiers à la hauteur des enjeux.

Un projet politique pour les femmes et pour la gauche se bâtit ensemble. Les candidat-e-s de la liste Ensemble pour des Régions à gauche construisent des propositions, elles et ils veulent en débattre et entendre les vôtres.

« L'égalité entre les deux sexes sera reconnue et cela fera une fameuse brèche dans la bêtise humaine. » Louise Michel

Voir l'article paru dans l'Humanité à ce sujet

Voir les propositions dans le programme de Pierre Laurent