Accueil
 
 
 
 

Le PCF proteste contre l'interdiction de survol du territoire fait à Evo Morales

Le gouvernement français - avec les gouvernements portugais, italien et espagnol - a refusé cette nuit l'autorisation de survol du territoire français à l'avion transportant le président bolivien Evo Morales qui rentrait dans son pays après le sommet des pays producteurs de gaz réuni à Moscou.

Cette interdiction de survol imposée à l'avion du Président Morales constitue un très grave précédent. C'est un acte d'hostilité délibéré qui comportait un risque manifeste pour la vie du Président bolivien. C'est aussi une consternante manifestation d'obéissance et d'atlantisme empressé vis à vis de l'administration des Etats-Unis qui s'est permis d'intervenir auprès de tous les gouvernements ayant reçu une demande d'asile de la part d'Edward Snowden afin d'empêcher celui-ci d'obtenir un tel asile.

Le Parti communiste français élève la plus vive protestation contre ce comportement politique inacceptable et indigne. Que peuvent valoir les protestations officielles françaises contre l'espionnage américain quand on s'aligne aussi aisément sur les directives de Washington? Un gouvernement de gauche se doit de faire entendre une voix indépendante, progressiste, constructive et respectueuse des pratiques les plus élémentaires de la coopération internationale, et du droit international.

Il y a actuellement 6 réactions

  • L'insulte aux peuples qui se libèrent...

    Militant communiste(tant pis pour les espions de la NSA!)je suis écoeuré des agissements de ce gouvernement de la "droite complexée",comme le qualifie Frédéric Lordon,après l'alignement atlantiste que ne renierait pas l'équipe à Sarko,l'interdiction faite à l'ex-ministre progressiste du Mali, Mme Aminata Traoré de venir sur le territoire français(alors que le comble est d'y avoir accueilli des dictateurs comme Bébé Doc DUVALIER,etc...),voilà maintenant cet outrage fait au peuple Bolivien et à son président Evo Moralès,acte lamentable de soumission zélée à l'Aigle impérial étatsunien, sans parler de la non assistance à personne en danger pour le courageux Edward Snowden (après Assange,et le soldat U.S. Manning...) Jusqu'où mes camarades dirigeants communistes et jusqu'à quand vous allez continuer à tenter de nous faire avaler toutes ces couleuvres sur ces "socio-démocrates" qui n'ont plus rien de social et qui sont de moins en moins démocrate?( je ne vous dresse pas la liste de tous leurs renoncements, de leurs reniements, de leurs mensonges,de leurs trahisons, demanez aux salariés de SODIMEDICAL, de FLORANGE,de PETROPLUS,de VIRGIN,de DOUX,de PSA,de GAD,etc...)et vous feignez encore de ne pas comprendre qu'ils(les dirigeants de ce "P.S." qui ne veut plus dire Parti Socialiste mais "PARTI du SOCIALISME qui EST PARTI,dixit F. Lordon) ont totalement intégrées les thèses néo-libérales des BARROSO et Cie,et ils mettent ces solutions en oeuvre... ALLEZ VOUS CAUTIONNEZ TOUS CES RECULS DE SOCIETE QU'ILS NOUS INFLIGENT,CES RECULS DE CIVILISATION, en reconduisant tacitement et mécaniquement des alliances pour les Municipales 2014 sans voir le risque mortifère et criminel que cela comporte,non pas seulement pour le PCF, mais pour le peuple français?

    Par Serge PABOEUF, le 04 juillet 2013 à 10:08.

  • Amendement plus combatif ....

    Remplaçons la dernière phrase par : Nous exigeons que le gouvernement que nous avons contribué à élire fasse entendre une voix indépendante.....etc

    Par André Mazingue, le 04 juillet 2013 à 06:54.

  • A quoi on joue ?

    1 - Le Parti n'a toujours pas demandé l'asile politique pour Edward Snowden. Pourquoi ?

    -2- Si on additionne tous les coups à droite de ce gouvernement, comment peut-on le qualifier de gauche ? Les faits parlent d'eux-même mais le Parti est sourd et aveugle… On va dans le mur.

    -3- Pour le reste du communiqué, rien à redire

    Par YVES CASTAY, le 03 juillet 2013 à 22:27.

  • En effet , quel gouvernement de gauche ?

    Cà m'horripile au plus au point se terme de "Gouvernement de gauche" Mon Dieu ! vous voulez dégouter les électeurs ou quoi ?

    Ce gouvernement de droite, courroie de transmission de merkel et des autres..n'a fait que suivre les ordres venus de plus haut. En effet c'est la honte pour notre pays et je ne souhaite pas être associé en tant que Français à ce type d'action et de politique envers un Président d'Amérique du Sud. Hollande est un sacré salaud ! faudra bien un jour le dire clairement. Alors de là a imaginer qu'il donnera l'asile politique...on peut rêver encore longtemps. l'Urgence et de combattre Hollande comme on a combattu Sarkozy ! ils sont tout deux les deux phases d'une Europe de mise sous tutelle et la "World compagny" est le projet des deux lascars du libéralisme merkelien.

    Par serge69, le 03 juillet 2013 à 14:24.

  • Une honte pour notre pays !

    Je ne trouve pas les mots pour exprimer toute mon indignation, mon écoeurement, suite au traitement inqualifiable d'un chef d'Etat par le gouvernement de mon pays.

    J'ai de nombreux amis latino-américains et je ressens une énorme honte.

    Comment peut-on être aussi servile face aux USA et à leur impérialisme ? Jusqu'où comptent aller M. Hollande et ses amis ? Imaginez un peu qu'une telle action ait été perpétrée par Cuba, le Venezuela, l'Equateur ou la Bolivie ?

    Peut-on être des laquais au point de mettre en danger des vies, de violer les réglementations internationales ?

    J'espère que Evo Morales portera plainte au plus haut niveau contre ces agissements indignes de pays se réclamant de la démocratie !

    Nadine Briatte

    Par BRIATTE, le 03 juillet 2013 à 13:48.

  • Un Gouvernement de gauche ?

    Quel Gouvernement de gauche ?

    Par Gautier WEINMANN, le 03 juillet 2013 à 12:30.