Accueil
 
 
 
 

Le PCF rend hommage au dirigeant syndicaliste décédé Basile Mahan Gahé

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de notre ami Basile Mahan Gahé, secrétaire général du syndicat ivoirien « Dignité ». Les travailleurs de Côte d'Ivoire perdent l’un de leurs défenseurs les plus déterminés.

Basile Mahan Gahé était un homme qui a fait preuve d'un grand courage. Emprisonné durant 18 mois dans de terribles conditions, il avait subi la torture qui l'avait fortement affaibli. Son arrestation s'inscrivait dans le cadre d'arrestations massives et arbitraires de centaines d'Ivoiriens depuis la venue au pouvoir d'Alassane Ouattara.

Le PCF présente ses condoléances à sa famille, à ses proches, à ses camarades syndicalistes, au peuple ivoirien. Il renouvelle son souhait de libération de tous les prisonniers d’opinion et la fermeture de tous les lieux de détention illégale.

La France, après être intervenue militairement en 2011 pour porter au pouvoir Alassane Ouattara, s'honorerait d'exiger aujourd'hui le respect des libertés auprès des autorités ivoiriennes.Toutes les études, dont celle d'Amnesty International, démontrent que la Côte d'Ivoire est encore très loin d'être un État de droit.

Il y a actuellement 1 réactions

  • Voici comment le Camarade Mahan Gahe a été torturé

    Quand Mahan Gahé était torturé au nom d'une conception spéciale du crime. Un crime à caractère collectif (tous les pro-Gbagbo sont coupables de tout ce qu'on reproche à un pro-Gbagbo, sans qu'on ait établi son identité). J'aimerais bien savoir qui est la femme qui mène cet interrogatoire douteux... Une flic, une militante, une magistrate ? Pour l'histoire, sachons que Mahan Gahé a bénéficié d'un non-lieu. Qui punira cette dame pour l'avoir accusé de crimes imaginaires ?

    http://www.youtube.com/watch?v=mBDro7HKS4g&feature=youtu.be

    NB ames sensibles s abstenir

    Par patriote, le 18 September 2013 à 21:40.