Accueil > Actualité > Economie & social
 

Revue marxiste d'économie du PCF

 
 
 

Système ferroviaire - Politique des transports

Un changement de cap s’impose !

Chute libre du fret ferroviaire, dégradation de la qualité de service, projets utiles remis en cause, insuffisance des financements pour répondre aux

besoins grandissants de mobilité, remise en cause du service public... Tous les voyants sont au rouge ! Et pour faire place nette aux intérêts privés, la Commission européenne entend imposer la généralisation de l’ouverture à la concurrence et la séparation totale de l’infrastructure et de l’exploitation.

Pour répondre aux besoins du pays, de ses territoires, des citoyens, pour relever les défis du changement climatique, pour gagner la bataille de l’emploi, il faut une politique très ambitieuse pour le Rail et les transports collectifs. Il faut engager, dès maintenant, un nouveau mode de développement donnant la priorité à l’humain en respectant la nature.

Cela exige une mobilisation accrue de ressources financières permettant un réel rééquilibrage modal, de la route vers le rail et la voie d’eau, et un Etat qui assume pleinement ses responsabilités
et donne aux collectivités responsables de transports les moyens d’exercer les leurs. Il faut aussi des entreprises publiques performantes avec des missions redéfinies et associer enfin tous les acteurs du transport à ce qui devrait être une grande cause nationale.

La réforme du système ferroviaire annoncée et les projets de lois de « décentralisation » sont très loin de répondre aux enjeux, plombés qu’ils sont, par l’obsession de réduire la dépense publique et d’être compatibles avec l’actuelle politique européenne.

Partout, menons l’action, mettons en débat nos propositions alternatives, construisons les rassemblements les plus larges pour imposer le changement de cap.

Pierre Mathieu
Responsable du collectif transports du PCF