Accueil
 
 
 
 

Mouvement lycéen : « Violence policière choquante et consternante »

 

Ce matin, la police est violemment intervenue contre des élèves du lycée Auguste Blanqui à Saint-Ouen (93) qui commençaient à édifier un blocus devant leur établissement pour protester contre l'expulsion de lycéens sans papiers. L'emploi de gaz lacrymogène par les forces de l'ordre a nécessité l'envoi d'un lycéen à l'hôpital.

Cette violence policière est choquante et consternante à l'encontre de lycéens, pour la plupart mineurs, qui ont le droit d'exercer leur liberté d'expression et de manifester.

Ces provocations doivent cesser de toute urgence.

Le PCF apporte tout son soutien aux lycéens victimes de ces violences comme aux enseignants et personnels du lycée qui se sont mis en grève par solidarité avec leur élèves.

Le ministre de l'Interieur doit faire cesser au plus tôt ces agissements contre la démocratie et le droit d'expression. Ils sont indignes d'un gouvernement de gauche.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.