Accueil > Font de gauche
 

L'humain d'abord - L'intégrale à lire ou à télécharger

Le programme du Front de gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon - L'humain d'abord

On leur fait un dessin

On va leur faire un dessin, la web-série

 
 
 

TRACT FdG - Contre l'injustice fiscale et sociale - Marchons le 1er décembre pour la révolution fiscale

Le 1er décembre à Paris

Contre l’injustice fiscale et sociale

Marchons pour la Révolution fiscale la taxation du capital, l’annulation de l’augmentation de la TVA

13H30 PLACE D’ITALIE

Le budget 2014 c’est plus d’impôts injustes, moins de services publics et de protection sociale : ce n’est pas supportable !
Marchons pour une révolution fiscale contre les pri- vilèges !

Marchons pour exiger des parlementaires qu’ils ne votent pas ce budget d’austérité. Imposer un équilibre budgétaire comme le veulent les institutions et gouver- nements européens est stupide et injuste. Cela mène à la stagnation économique. Il faut changer de cap. Vite un impôt progressiste et républicain !

Nous proposons de :
• Instaurer un impôt sur le revenu progressif qui permette de réduire les inégalités : augmenter le nombre de tranches d’imposition, augmenter les taux portant sur les revenus élevés, rétablir une vraie fiscalité du patrimoine. Les plus riches doivent contribuer à la mesure de leurs moyens.

• Instaurer un revenu maximum (360 000 € par an). • Taxer le capital au même niveau que le travail. Les salariés ne doivent pas porter l’essentiel de l’effort fiscal ! Il faut s’attaquer au coût du capital : la part dans la richesse produite des dividendes versés aux actionnaires n’a cessé d’augmenter ces dernières années.

• Mettre fin à la fraude fiscale des riches et des grandes entreprises (+ de 60 milliards d’euros par an), et aux niches fiscales injustifiées.

• Mettre fin à l’inégalité qui conduit les PME à être plus taxées que les grandes entreprises.

• Mettre fin aux emprunts toxiques et à la privatisation des services publics qui étouffent la vie et les budgets locaux.

 

L’austérité que l’on nous promet n’est pas pour tout le monde. Elle va accélérer les licenciements
et le chômage, et aggraver les inégalités :

➜ 400 € de perte de pouvoir d’achat pour un couple et 2 enfants !

➜ 70 millions d’e pour PSA et 8 000 suppressions d’emplois ➜ 40 à 60 millions d’e pour Sanofi et 900 suppression

d’emplois
➜ 20 milliards d’euros de cadeaux supplémentaires aux entreprises sans conditionnalité, et en contrepartie la hausse de la TVA au 1er janvier pour financer ce cadeau aux licencieurs !

C’est inacceptable !