Accueil
 
 
 
 

Repénalisation de l’homosexualité en Inde : Un grand bond en arrière

En 2009, la Haute Cour de Justice de Dehli avait déclaré anticonstitutionnel l’article 377 du code pénal indien, qui condamne « les relations charnelles contre nature ». Ce mercredi, la Cour Suprême repénalise l’homosexualité en cassant ce jugement.

Pour des millions de personnes et de familles en Inde, pour les associations et les militants de l’égalité, ce jugement est un camouflet. Dans un pays encore très conservateur, la vie quotidienne est particulièrement difficile pour les homosexuels.

En rejetant des milliers d’hommes et de femmes dans la clandestinité, cette décision, consternante pour la liberté et le droit, porte aussi un coup très rude à la lutte contre le sida. L’égale dignité de tous a encore beaucoup de chemin à parcourir en Inde.

Ian Brossat, chargé des questions LGBT au PCF

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.