Accueil
 
 
 
 

Vœux : « Hollande n'a qu'un seul partenaire : le MEDEF » (Olivier Dartigolles)

Le Président de la République a présenté ses vœux aux forces vives de la nation et aux partenaires sociaux ; l'occasion pour lui de détailler son pacte de responsabilité en faveur de l'emploi.

Les grands perdants de ces annonces sont, une fois encore, les salariés qui vont payer le hold-up patronal sur la solidarité nationale. François Hollande n'a qu'un seul partenaire : le MEDEF.

Le Président a ainsi confirmé les 30 milliards sur 3 ans de baisse des cotisations familiales pour les employeurs, une refonte de la fiscalité pour l'aligner sur les pays européens pour 2020, et la simplification, a posteriori, des démarches administratives des entreprises. Quand aux contreparties, le Président de la République a noyé le poisson. Toujours aucun objectif chiffré, notamment en terme de création d'emplois. L'observatoire des contreparties est mort né. Il est devenu l'observatoire du néant.

D'ores et déjà, la mobilisation pour le 6 février s'annonce comme cruciale pour empêcher ce mauvais coup fait au monde du travail.

 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF,

Il y a actuellement 14 réactions

  • Alliance PS PCF à Paris dcidée par Pierre Laurent: une faute!

    Alliance PS PCF à Paris dcidée par Pierre Laurent: une faute! Comme l'ont trés bien expliqué Alexis Tsipras et Gérard Mordillat dans l'Humanité, il ne faut plus parler de trahison à propos du PS. Cela trompe les gens sur ce qu'est devenu le PS : un parti de droite ultralibéral, hyperatlantiste comme l'UMP et le FN. Et c'est aussi ce qu'a trés bien dit JL Mélenchon à France Culture ce matin où il a su remettre à leur place les 2 chiens de gardes droitiers UMPSFN qui l'on agressé de leur idéologie de comptoir.

    C'est ce que devrait faire le PCF tel que savait le faire Georges Marchais et le Grand Jacques Duclos: Le PS, l'UMP, et le FN c'est Bonnet Blanc et Blanc Bonnet et c'est la droite et seul le Front de gauche peut se réclamer de la Gauche en FRance (avec le NPA et LO, et le POI).

    Par ZAPATA (non vérifié), le 06 February 2014 à 23:00.

  • Un bond en arrière sans précédent.

    Je ne comprends pas la position des dirigeants du PCF. Les municipales et ses 40 millions d'électeurs permettent de faire rendre gorge à ce gouvernement qui, en effet, est un gouvernement de droite, très à droite.

    Est-il plus important d'obtenir quelques miettes en local, et pour se faire se positionner à l'aveugle avec des, malgré tout, étiquetés PS,... ou alors se fondre et se mouvoir dans une "opposition de gauche", franche et résolue, à ces paltoquets du capital que sont depuis (au moins) les années 80 les dirigeants du PS, de manière très aggravée aujourd'hui notamment du fait des atermoiements idéologiques des camarades dirigeants du PCF.

    Opter pour le premier postulat c'est, sans conteste possible, au soir des élections permettre au PS de limiter les dégâts, et c'est bien cela qui sera retenu et leur permettra de continuer leur sale besogne.

    Le deuxième postulat était l'un des moyens qui aurait permis de relancer les espérances pour des rapports de force futurs conséquents et novateurs pour la classe ouvrière au sens large.

    Le capital et les fourbes dirigeants du PS ne pourraient alors perdurer dans l'insolence dont ils font preuve, depuis des lustres, vis à vis du peuple en général, et des classes populaires en particulier, naguère essence même du combat communiste

    Par PIETRON, le 04 February 2014 à 22:01.

  • Un bond en arrière sans précédent.

    Je ne comprends pas la positions des dirigeants du PCF. Les municipales et ses 40 millions d'électeurs permettent de faire rendre gorge à ce gouvernement qui, en effet, est un gouvernement de droite, très à droite.

    Est-il plus important d'obtenir quelques miettes en local, et pour se faire se positionner à l'aveugle avec des, malgré tout, étiquetés PS,... ou alors se fondre et se mouvoir dans une "opposition de gauche", franche et résolue, à ces paltoquets du capital que sont depuis (au moins) les années 80 les dirigeant du PS, de manière très aggravée aujourd'hui notamment du fait des atermoiements idéologiques des camarades dirigeants du PCF.

    Opter pour le premier postulat c'est, sans conteste possible, au soir des élections permettre au PS de limiter les dégâts, et c'est bien cela qui sera retenu et leur permettra de continuer leur sale besogne.

    C'était l'un des moyens qui auraient permis de relancer les espérances pour des rapports de force futurs conséquents et novateurs pour la classe ouvrière au sens large. Le capital et les fourbes dirigeants du PS ne pourraient alors perdurer dans l'insolence dont ils font preuve, depuis des lustres, vis à vis du peuple en général, et des classes populaires en particulier naguère essence même du combat communiste

    Par PIETRON, le 04 February 2014 à 21:51.

  • Le PCF et l'Huma ne parlent que sociétal pour épargner le PS....

    Le PCF et l'Huma ne parlent que sociétal pour épargner le PS.... Afin d'éviter de parler de la politique de droite ultralibérale hyperatlantiste du PS, les sites du PCF et de l'Humanité ne parlent pas des sujets qui peuvent facher le PS, parti de droite et allié du PCF à Paris, Nantes, Toulouse, etc... Je voterai Font de gauche aux municipales contre le PS de droite!

    Par ZAPATA (non vérifié), le 02 February 2014 à 23:21.

  • contreparties ?

    Je dois me réveiller, comment un dirigeant Communiste peut-il attendre des contreparties d'un président de droite(PS) qui offre des cadeaux monstrueux au patronat en rognant encore les acquits sociaux et qui va les payés avec l'argent des contribuables(celui du peuple)dans son ensemble. Toutes les cotisations sociales sont comprises dans le revenu du travail, c'est une partie du salaire qui se trouve différée pour la justice sociale voulue par Nos anciens du CNR .Puis ceux qui ont voulus la scission de 1920 ne pensaient certainement pas qu'un jour le réformisme qu'ils avaient fait sortir par la porte reviendrait par la fenêtre.

    Par GRANGER, le 30 January 2014 à 17:03.

  • Mélenchon et le PG sont un boulet social-démocrate pour le PCF!

    Mélenchon et le PG sont un boulet social-démocrate pour le PCF! Si le PCF était rééllement le PCF, le grand parti révolutionnaire de la classe ouvrière, le PS droitier et François II tremblerait avec le MEDEF comme les 200 familles en 36. Il faut que le PCF largue le petit arriviste anticommuniste Mélenchon pour redvenir le grand PCF de 1920, de 1936, de la résistance de 1945, de la lutte contre les guerres coloniales, et de 68. Bref tout simplement le PCF un parti de masse de la classe ouvrière élargie.

    Pour cela il doit militer pour la sortie de l'Euro, de l'UE et de l'Otan qui ne font qu'un.

    Par ZAPATA (non vérifié), le 27 January 2014 à 21:45.

  • stratégie PCF municiaples

    OK et à juste titre le PCF dénonce le fait que le gouvernement n'a plus rien, par les faits de sa politique, et des voeux de F Hollande avec la gauche mais revendique haut et fort un tournant libéral décomplexé à la Tony Blair, à la Schroeder. Quant aux municipales, contrairement à ce que je lis, il ne s'agit pas de trahir le combat pour la transformation sociale et la construction du Front populaire pour lui assurer le succès qui est urgent tant le monde du travail souffre de la politique menée sans complexe depuis l'élection de F Hollande. mais la stratégie d'union au cas par cas pour obtenir des contenus dans les programmes municipales capables de jouer un rôle de bouclier social face à) l'austérité imposée du haut au service des grands patrons, des actionnaires du CAC 40, des riches est à mon avis décisif pour définir les stratégies municipales. Il ne s'agit pas de préserver des sièges ou obtenir des accords au rabais mais de créer les conditions de lutter contre l'austérité et les inégalités sociales dans des domaines cruciaux tels que le logement, les régies publiques de l'eau, l'accès aux loisirs et à la culture, la lutte contre l'acte 3 de décentralisation, etc..Non seulement les communistes se retrouvent dans cette stratégie et ils peuvent en toute conscience de cause et à partir de leurs réalités locales se déterminer. Ce qui, il faut bien l'avouer n'est pas le cas au PG ou JL Mélenchon a brandi l'exclusion de tout membre du PG qui ne suivrait pas la ligne centralisée du PG décidée à quelques-uns. Je ne vois pas en quoi l'orientation du PCF brouille les cartes pour fonder le rassemblement le plus large possible pour résister à la politique de Hollande larbin du Medef et de la Troïka. A moins de considérer que tout électeur ayant choisi F Holande à la présidentielle est un traitre à la lutte des classes.

    Par Amossé Yannick, le 26 January 2014 à 11:37.

  • Prise de participation d'un groupe chinois public dans PSA

    J'ai écouté le débat sur l'émission d'économie sur France Culture à 11h00 ce samedi sur Peugeot et la Chine.... Des économistes experts certains ultralibéraux affirmés, d'autres d'Attac ou des économistes attérés, tous sont aveugles sur les raison de la prise de participation dans PSA par un GROUPE PUBLIC CHINOIS.... Ces chers économistes débattent pendant une heure du rôle de l'Etat dans l'économie en France (pourquoi l'Etat Français prendrait une participation dans PSA) en abordant à aucun moment les raisons du succes de l'économie communiste Chinoise qui est le seul grand pays de la planète à avoir un pilote dans l'avion, c'est à dire justement un Etat, et donc une politique industrielle telle qu'elle existait avec De Gaulle, Pompidou ou Giscard et qui a disparu depuis Mitterrand et le PS ultralibéral droitier au pouvoir.

    Cela s'appelle l'aveuglement idéologique (même l'économiste d'Attac présent est un ultralibéral in fine il n'en a mùême pas conscience).

    Par ZAPATA (non vérifié), le 25 January 2014 à 21:40.

  • Valls droitier PS arrive au même résultat que son ami Montebourg

    Valls le droitier PS arrive au même résultat que son ami droitier Montebourg : c'est l'échec complet et rien que de la com. Pendant ce temps les inégalités explosent, les riches sont de plus en plus riches et payent de moins en moins d'impots grâce aux paradis fiscaux et et aux niches, et à leurs conseillers fiscaux, les plus pauvres eux sont taxés (TVA, etc..) et voient leurs retraites diminuées et raccourcis, sans que leur âge en bonne santé s'améliore, il s'aggrave au contraire. De même l'inégalité devant la sécurité est patente : les riches sont protégés dans des quartiers hupés avec de nombreuses forces de police, de meilleurs écoles, lycées et universités, de meilleurs hoptaux et transports publics, de meilleurs infrastructures de résaux (mobile 4G, FTTH), etc.... Bref avec le PS c'est comme avec l'UMP : c'est une politique de droite faite par un parti de droite.

    Par ZAPATA (non vérifié), le 23 January 2014 à 19:16.

  • Commentaire

    Quel jour de la semaine le 6 Février ? Un Jeudi. Magnifique ! A croire que vous voulez le moins de monde possible dans vos manifestations ! Je pensais que travailler pour un parti politique était un sacerdoce. La droite, elle, manifeste le WE ! Allez camarades, votons encore une fois PS pour sauver les pauvres petits sièges de nos élus appelés communistes mais fossoyeurs d' une magnifique idée de vie. La lutte est vraiment loin !

    Par JORGE Arthur, le 23 January 2014 à 01:43.