Accueil
 
 
 
 

Ukraine : Deux oligarchies face à face

La responsabilité des événements est d'abord à chercher du côté du Président Ianoukovitch totalement décrédibilisé par la politique économique et sociale qu’il a menée ces trois dernières années, pensant d’abord à se servir plutôt que de servir son peuple. Ses hésitations, ses marchandages avec la Russie et l'Union européenne ont rajouté à la confusion. Une partie des forces ultra nationalistes a profité de la situation pour faire souffler sur l’Ukraine le vent de la haine et d’un anti communisme hystérique.

Comme l’a déclaré le Parti communiste d’Ukraine il eut fallu consulter par référendum le peuple ukrainien pour qu’il choisisse son avenir. Cela n’a pas été le choix des dirigeants ukrainiens malgré 3 millions de pétitionnaires qui le demandaient. Les grandes puissances, Russie, Union européenne et États Unis ne sont pas neutres dans ce conflit. Les oligarchies se sont succédées au pouvoir en Ukraine depuis l’indépendance en 1991, contribuant au dépeçage de l’économie locale et laissant aux ukrainiens les miettes. La libération de Ioulia Timochenko dans un souci d’apaisement ne doit pas faire oublier qu’elle a aussi « volé » le peuple ukrainien.

L’avenir de l’Ukraine n’est pas écrit, le séparatisme menace. La Russie et l’Union Européenne doivent se parler et ne pas mettre l’Ukraine dans ce choix cornélien de l’un ou l’autre « bloc ». L’Ukraine par sa position géographique, sa structure économique et son histoire doit être un pont entre la Russie et l’Europe occidentale. Mais aucun gouvernement ne pourra longtemps survivre en agitant la seule fibre nationaliste, il faudra qu’il réponde aux exigences sociales légitimes des ukrainiens qu’ils soient russophones ou ukrainophones. Une constitution plus démocratique, le retour du mode électoral proportionnel, l’arrêt des règlements de compte politiques, la lutte contre la corruption d’où qu’elle vienne, l’unité du pays, voilà des revendications que nous soutenons avec le PC ukrainien.

L'Ukraine ne doit pas devenir le champ de manœuvre d'une « guerre froide larvée » entre l'UE, la Russie et les États Unis. On ne peut admettre le chantage comme mode de dialogue diplomatique.

Gilles Garnier, responsable Europe du PCF

Il y a actuellement 11 réactions

  • Bernard

    Vous parlez d'une minorité, ne généralisez pas, la grande partie des manifestants de Maidan ne sont pas fascistes et rêve plutôt de liberté, de droits de l'homme, de démocratie et d'Etat de Droit !

    Par Bogatyr, le 03 March 2014 à 21:39.

  • Je suis entièrement d'accord

    Je suis entièrement d'accord avec vous, Yann Largoen, je ne comprends d'ailleurs même pas le rapport avec l'article qui ne parle pas de deux oligarchies. Je regrette que la déclaration du PCF d'aujourd'hui, par la voix de Pierre Laurent, ait repris cette fausse idée !

    Par Bogatyr, le 03 March 2014 à 21:31.

  • ceux qui sont present a kiev

    il me semble important de voir qui est présent en ce moment sur la place maidan et dans l'ensemble des villes de l'ouest de l'Ukraine, en grande partie des fascistes arborant des poster de Bender disciple de Vlassov une partie de ces troupes venant de l'etranger,armée par qui? soutenu par l'OTAN la France l'Angleterre et les USA, ne sont ils pas dans tous les conflits, ils sont beau nos socialots.... avec eux pas de mystère , il faut faire payer a tous ce peuple qui a osé un jour lever la tète.... quand aux oligarques, ce n'est pas ce qui manque dans tous ceux qui sont mis en place par ce nouveau gouvernement fantoche de l'Ukraine de l'ouest ....méfiez vous au début ils s'en prennent aux communistes, et après aux minorités , l'histoire se répète , quand a soutenir la position du KPU, si ca continu se sera sur leurs tombes qu'il faudra dire qu'on les soutien....ce que je dis est un peu décousu mais je suis très inquiet pour nos camarades et pour le peuple de l'Ukraine.... car la bas a kief, tout ce qui ne répond pas comme ils le pense c'est une balle dans la cervelle qui les attend....je suis dans l'attente de bouger pour botter tous ces fachots.....

    Par bernard berthelemy, le 03 March 2014 à 12:39.

  • Ce n'est pas parce que la

    Ce n'est pas parce que la guerre fait rage au sein de l'oligarchie qu'il y en a deux, ou alors c'est vider la notion de tout contenu. L'oligarchie, comme tous les systèmes politiques et sans doute davantage que les autres, est le siège d'affrontements liés à des intérêts divergents. Le titre de l'article nuit à sa compréhension, ce qui est un comble !

    Par Yann Largoen, le 02 March 2014 à 11:08.

  • Coalition PCUK / Parti des régions : voui...

    2010 : "Jeudi 11 mars, en quelques heures à peine, une nouvelle coalition pro-présidentielle a été formée à la Rada (Parlement), autour des députés du Parti des régions de Viktor Ianoukovitch, du Parti communiste, du petit "Bloc Litvine" et de quelques députés issus des partis "orange", qui se sont ralliés, à titre individuel, au nouveau chef de l'Etat."

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/12/le-nouveau-president-ukr...

    Par marielou, le 01 March 2014 à 10:54.

  • Par ailleurs...

    Yehven Tsarkov, député communiste auteur d'une loi contre la "propagande gay" : "avant c’était la règle dans tous les pays du monde. Les personnes avec une orientation sexuelle différente de la tradition se faisaient discrètes. En URSS, l’homosexualité était même illégale (...) en Ukraine, il y a une homo-dictature, un diktat des homosexuels."

    http://nouvellesest.wordpress.com/2012/10/24/rfi-une-loi-contre-la-propa...

    Vous n'auriez pas d'autres sources d'information pour expliquer la situation ukrainienne ?

    Par marielou, le 02 March 2014 à 08:40.

  • Ce sont des fachos financés par l'Otan qui ont pris le pouvoir.

    Ce sont des fachos financés par l'Otan qui ont pris le pouvoir. Et c'est pour cela qu'ils massacrent les communistes et non les amis de Yanoukovitch qui eux ne risquent rien, voure seront au gouvernement. Le seul parti anti-mafia et anti-corruption est bien le parti communiste, en Ukraine, en Russie et en France.

    Par ZAPATA (non vérifié), le 26 February 2014 à 19:19.

  • Vous dites habiter en Ukraine

    Vous dites habiter en Ukraine et vous savez de quoi vous parlez!je m'excuse d'être sceptique, mais que représentez vous dans cette société au niveau social,(un ouvrier, un cadre supérieur,un entrepreneur un expatrié social),de quel côté êtes vous politiquement? Moi j'habite en France ,retraité d'une société nationale où j'ai travaillé comme ouvrier, et je sais ce que je représente dans la société, j'étais et suis toujours syndicaliste (CGT) et politiquement (Communiste).

    Par GRANGER, le 26 February 2014 à 11:14.

  • je suis désolé de vous

    je suis désolé de vous contredire camarade, mais j'habite en Ukraine et je sais de quoi je parle. Communistes et Parti des Régions ont formé une coalition gouvernementale après les élections législatives car seul le Parti des Régions n'avait pas la majorité des sièges à la Rada ... avant de dire des contre-vérité on se renseigne.

    Par ahauret, le 26 February 2014 à 06:51.

  • Le PC ukrainien n'était pas l'allié de Yanoukovitch, au contrair

    Le PC ukrainien n'était pas l'allié de Yanoukovitch, au contrair Il interdisait déjà son activité comme les nazis de Sbovoda qui tuent les communistes en Ukraine. Le PC Ukrainien était le seul à lutter contre la corruption de tout bord. Dire le contraire c'est mentir.

    Par ZAPATA (non vérifié), le 25 February 2014 à 18:31.