Accueil

Honduras : le PCF condamne la tentative de coup d'Etat

le 27 juin 2009

Le Parti communiste français condamne fermement les tentatives de coup d'État menées par l'armée hondurienne.

La droite et l'armée de ce pays de l'Amérique Centrale essayent ainsi de renverser le gouvernement du président José Manuel Celaya pour tenter d'empêcher la consultation citoyenne du dimanche 28 juin prochain.

Cette consultation doit permettre au peuple hondurien de s'exprimer sur la proposition d'une réforme constitutionnelle rendant les institutions plus démocratiques et participatives.

L'armée et la droite honduriennes reprennent les vieilles méthodes putschistes qui avaient soumis ce pays à la dictature au cours de longues années

La France et l'Union Européenne doivent exprimer sans ambigüité en faveur de la démocratie hondurienne et condamner les agissements de ceux qui ont fait le choix du coup d'État pour régler les divergences politiques.

L'Organisation des Etats Américains et l'Alternative Bolivarienne des Amériques ont déjà exprimé leur soutient au président José Manuel Celaya et à son gouvernement.

Le Parti communiste français exprime sa solidarité avec le peuple hondurien, avec les progressistes et le mouvement social qui se mobilisent pour la défense de la souveraineté populaire et de la démocratie.

Parti communiste français Paris, le 26 juin 2009