Accueil
 
 
 
 

Second tour des municipales : déclaration du PCF

Le second tour des élections municipales acte indéniablement la poursuite de la mobilisation de la droite avec des victoires significatives. La politique du gouvernement a démobilisé l'électorat de gauche plongé dans la déception et le désarroi. Le Parti socialiste perd de nombreuses villes, parmi elles des terres historiques de la gauche. Le Front national, largement surreprésenté dans le débat politico-médiatique, gagne quelques villes, bien trop, majoritairement sur la droite.

 

Dans ce contexte et après avoir fait élire 94 maires de villes de + de 3500 habitants au premier tour, le Parti communiste français n'est pas épargné par les gains de la droite, eux-mêmes alimentés par des transferts d'électeurs venus du Front national. Le PCF enregistre des pertes dans plusieurs départements. C'est une bien mauvaise nouvelle pour les populations qui se retrouvent ainsi privées de boucliers locaux contre l'austérité. Pour autant, le Parti communiste français reste le troisième réseau national de maires, conserve des villes importantes et gagne Aubervilliers, Montreuil et Thiers.

 

Le bilan à tirer à chaud de ces élections municipales est l'urgence absolue de changer de politique, à commencer par le pacte de « irresponsabilité » dicté par le MEDEF et la commission européenne. Ce pacte est totalement étranger aux valeurs de la gauche et du monde du travail, il est l'expression de la dérive politique du gouvernement qui conduit aux résultats de ce scrutin municipal. Sans changement politique, le remaniement ministériel sera totalement hors sujet pour le peuple et le pays.

 

D'ores et déjà le PCF et le Front de gauche organisent une riposte à la droite pour un changement de cap à gauche. Ils donnent rendez-vous le 12 avril prochain dans la rue pour un sursaut politique à toutes les forces progressistes et à tous celles et ceux qui ont le cœur à gauche. Le Parti communiste français et le Front de gauche vont engager toute leur énergie et leurs forces dans la campagne européenne à venir, notamment dans le combat contre le grand marché transatlantique pour stopper net l'avancée de la droite et offrir une réelle alternative à gauche.

Il y a actuellement 12 réactions

  • Vos état d'âme

    Je ne comprend pas que les commentaires soit le lieux de dépôt des état d’âme de chacun. Dans cette déclaration de notre parti suite aux résultat du 2ème tour, il s'agit de faire une analyse politique publique. Vous ne voyez donc pas que vous tirez dans votre propre camp. Nous faisons de la politique, une politique à quelques fois des revers.

    S'il vous plait faites un effort.

    Un militant de base.

    Par joel67, le 01 avril 2014 à 08:54.

  • PCF perdu de vue

    Les dirigeants du PCF embrouillent la base avec leur position,un jour je suis allié du front de gauche ,demain je suis allié du PS ,et aprés demain si nous avons perdu des siéges c'est de la faute du PG ,duPS,et d'EELV Il n'y a aucune ligne politique défini ,on vends nos idées pour avoir des siéges et on s'étonne de finir parterre. Il n'y a pas que le PS qui cherche sa gauche.

    Par Dominique59, le 01 avril 2014 à 01:14.

  • Le PCF et ses militants payent l'addition pour le sommet droitie

    Le PCF et ses militants payent l'addition pour le sommet droitier. Depuis 25 ans le PCF n'est plus communiste. Hue, Buffet, Laurent et Mélenchon ont creusé la tombe des mairies communistes par une ligne social démocrate de course aux places et au pouvoir où les maires et les futurs maires sont des roitelets avec serviteurs grassement rémunérés (Secrétaire Généraux, Chargé de mission, Directeur généraux dans les départements qui passent du PCF au PS, etc....avec des salaires dépassant 100 à 150 000 euros dans certaines villes et départements. Où est le parti des fusilliers, de Duclos, de Vaillant Couturier, d4aragon, de Picasso, de Cachin, de Casanova, de Peri, de Jacques Decour, de Politzer, etc.....

    Par ZAPATA (non vérifié), le 31 mars 2014 à 20:55.

  • Résultats logiques

    Nous ne nous sommes pas opposés avec suffisamment de vigueur à cette politique ultra libérale de ce gouvernement de traîtres, on a payé cash comme d'habitude. Nous avons perdu quelques grandes villes où nous avions des maires plutôt Canada Dry, des communistes en rupture de banc, des communistes honteux, des soit disant rénovateurs. Ceux qui ont bien résisté sont ceux qui ont affirmé haut et fort nos convictions. Le plus gros problème c'est que les pauvres gens de ces localités n'auront plus le soutien auquel ils ont droit. Ne rêvons pas, n'attendons pas de lendemains qui chantent, nous n'avons pratiquement jamais regagné le terrain perdu depuis de très nombreuses années, car nous ne sommes plus un parti de militants. Nous avons une direction Chamallow alors qu'il faudrait une direction de combat comme si la lutte des classes n'existait plus. Demandez donc au président du MEDEF si la lutte des classes existe. Lui il l'a met en oeuvre à chaque instant.

    Par PARIENTE Michel, le 31 mars 2014 à 17:04.

  • Au secours : Rouge

    Bonjour , La Berezina pour les soces . Le grave problème c' est qu' ils nous ont entraînés dans leur chute vertigineuse et pourtant nous ne sommes pas au gouv. libéral de tendance Moscovici et think Tang genre formatage des Chicago boys à la Thatcher pour mieux nous soumettre au dogme morbide dit unique. Alors t' y comprends rien Desor, pourtant c' est fastoche : tu comptes les 8 des nôtres et 2 socialistes républicains tu vois le nombre qui saute aux yeux à cause de la conséquence du défaut de qqs 2 191 899 personnes qui se sont fait porter pâle en s' abstenant ou voter pour les soces et contre l' Humain d' abord. Aucune réponse satisfaisante et analyses du Réel , seulement de culpabiliser le P.C.F. émanant de l' ex candidat Fdg et par deux fois disant -sic - que Nous n' avons pas été précis quant à notre non participation à ce gouv. Depuis rien ne va plus et ce n' est pas le détour du sociétal qui a arrangé les choses , laissant en plan les Luttes . Puis le dépot du sigle FdG comme seule propriété du pg ! Puis de nous accorder les gentils et royalement 2 à 3 élus à la Commune de Paris l' Hôtel de Ville de la capitale de la France . Tu vois il vaut mieux nos 13 à la Mairie parisienne . Alors quid du FdG celui du rassemblement sur un Programme élaboré par les 3 fondateurs PCF, GU, PG avec la citoyenneté ? Le Pb est bien là car dans un rassemblement personne ne peut accepter de poursuivre si un des membres est en constance montré du doigt parce qu' ils sont Communistes et P.C.F. Notre réponse est un Appel au rassemblement des communistes ,et des socialistes républicains qui se respectent et se renforcent non pas avec des relents de rapport de force entre nous mais bien d' un rapport de force à faire grandir pour Lutter contre la bourgeoisie et ses forces aux pouvoirs et qui sont très opérationnelles. Du boulot pour les européennes en sortant de l' OTAN/NATO et de viser pour dégager les équipes prédatrices à la B.C.E. Un boulot immense.

    Par Michel Berdagué, le 31 mars 2014 à 09:23.

  • HELP ! Je n y comprends plus rien

    Aux élections présidentielles tout était clair et maintenant c'est la cata !! Des villes comme la mienne ARLES (13)a vu une liste PG verts MPA affronter et dénoncer la majorité sortante PC PS alors que le maire avait soutenu JLM. souvent les écolos sont opposés au PCF avec les socialos JLM critique l'alliance PCF PS mais soutient le PG avec les écolos d'opérettes qui sont au gouvernement de droite qui nous dirige. Dois je la prochaine fois me contenter de rester chez moi ? ou alors SVP mettez un peu d'ordre dans tout cela !

    Par DESOR, le 31 mars 2014 à 08:34.

  • Mieux que ca

    Bien que la droite et son extreme progressent dangereusement, c'est surtout en défaveur du PS.

    Le PCF resiste bien même si il perd quelques communes importantes et depuis longtemps communistes (Aubagne, Boucau, Villejuif, Bobigny, Bagnolet) souvent à cause d'un PS ou Vert anticommuniste, il conserve des villes de tailles importantes où les habitants ont pri conscience de la bonne gestion des "rouges" (Echirolles, St Martin d'Heres (38), Vitry/Seine, Choisy-le-Roi, Ivry (94), Aubervilliers, Saint Denis (93)...) et a gagner quelques élus en faisant alliance au PS (comme chez nous à Billère ou Hendaye dans le 64).

    Faisons surtout savoir en chiffre que la médiatisation du FN et de sa "vague bleu marine" qui progresse peut-être en nombre d'électeurs et en nombre de communes, est outrancière et démesurée par rapport aux résultats du PCF et des élus membres d'un parti du FG qui eux sont oubliés des médias ! La surmédiatisation du FN basé sur l'intérêt économique qu'ont les médias sur un sujet aussi sulfureux que le FN ne peut plus durer !

    Regardons quelle fut la stratégie qui a le mieux fonctionner pour conserver des mairies et des élus entre des listes PCF, FG, PS-PCF-FG avant de tirer des conclusions attives. Je suis pour des analyses honnêtes et non dogmatiques et simplistes. Nous avons fait campagne sur l'idée que certains PS locaux pouvait rompre avec leur élite en travaillant avec le PCF. Je fais l'hypothèse que les élus gagnés grace aux alliances avec le PS seront bénéfiques et qu'il faut continuer à convaincre toutes les tendances de la vraie gauche de se rassembler sur des alternatives anticapitalistes et anti-austérité. Le 1er rdv est le 12 avril, le 2d la campagne des européennes, le 3e la pression pour le changement de politique du PS au gouvernement, le 4e la construction durable d'un FG dynamique tout le temps !

    La lutte continue !

    Par Pierre Kiroul, le 31 mars 2014 à 08:29.

  • Le PCF a été mis dans le même lot droitier/ultralibéralque le PS

    Le PCF a été mis dans le même lot droitier/ultralibéral hyperatlantiste que le PS, et dans certaines villes comme Bobigny, SAint-ouen, Bagnolet, Aubagne, des conflits internes et des maires typées rénovateurs n'ont pas su politiser ces élections où les mairies communistes auraient du se différencier davantage de la politique droitière du PS et purement d'affichage pour la sécurité de Valls. Le PCF doit aussi s'interroger sur les pb de sécurité et de délinquances dans des villes comme Saint ouen et Bobigny. Enfin trés souvenbt le PS et EELV se sont alliés plus ou moins officiellement avec la droite voire le FN (Villejuif avec le trés anticommuniste viscéral Lipietz. Il faudrait s'interroger pourquoi en Lorraine les communistes ont conservé leurs mairies, là où le PS s'effondre, et où il y a Florange. Peut-être que dans cette région le débat sur la politique droitière ultralibéral anti-industriel, et anti-ouvrière a été plus fort et a montré la différence entre PCF et PS.

    Par ZAPATA (non vérifié), le 31 mars 2014 à 05:32.

  • OUI il Y a UN PCF et UN FDG

    A ma connaissance ,le PCF a decide de se maintenair en tant que Parti depuis plusiueurs Congrés ; le Front de Gauche n'est pas un parti mais un rassemblement de forces diverses , non exclusivement politiques et l'origine de sa creation incombe au seul PCF ;que JLM ait fait à cet égard une vraie captation ne change rien à cette réalité . ET cela ne lui a rien rapporté. On ne joue pas contre le PCF .

    Par OLIVIER.GEBUHRER, le 31 mars 2014 à 03:50.

  • Le 12 avril, mais partout en france?

    ou juste a paris

    Par NaaanLaHonte, le 31 mars 2014 à 02:57.