Accueil
 
 
 
 

Equal Pay Day : « Trop peu d'entreprises respectent la loi sur les inégalités salariales hommes/femme »

Le jour de l'égalité des salaires, « Equal Pay Day » est une date événementielle publiée par le journal le « Parisien » obtenue par les américaines pour démontrer la persistance des inégalités salariales entre les hommes et les femmes. Cette constatation est hélas universelle.

En France, la moyenne des inégalités salariales est de 27 %, malgré une première loi qui date de 1975. Nous sommes encore très loin de l'égalité professionnelle et salariale, pour preuve les Françaises doivent travailler 68 jours de plus que les hommes si elles veulent être à égalité salariale.

En ce jour consacré à l'égalité salariale, le Parti communiste rappelle que procéder à une ré- évaluation des métiers occupés par les femmes serait un des éléments de nature à combler ces inégalités. De même, il dénonce le fait que trop peu d'entreprises respectent la loi, ce qui nécessite des contraintes plus fortes afin d'obtenir la publication des bilans et des mesures efficaces pour mettre un terme aux inégalités.

Nous continuerons à porter ces exigences lors de la 2ème lecture au Sénat du projet de loi globale sur l'égalité femmes/hommes. Pour nous, en effet, réduire la précarité des femmes, ne peut se résumer à une prise en charge réglementée du versement des pensions alimentaires par les CAF.

Il est plus que jamais nécessaire au plus haut niveau de l’état de traduire dans les actes une réelle égalité professionnelle avec des moyens pour y parvenir.

 

Laurence Cohen, pour la commission Droits des femmes et féminisme du PCF

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.