Accueil
 
 
 
 

Interdiction de la manifestation de solidarité avec la Palestine : les autorités ouvrent la porte à tous les débordements

Le PCF désapprouve la décision prise par les autorités françaises d'interdire la manifestation prévue le 26 juillet à Paris en solidarité avec le peuple palestinien ; ce faisant, et alors qu'elles ne prennent déjà aucune initiative politique à la hauteur de la gravité du drame qui se déroule à Gaza, elles bâillonnent la voix de milliers de jeunes Français qui veulent faire entendre la voix de la solidarité. Les autorités ouvrent ainsi la porte à tous les débordements et à toutes les manipulations possibles.

Le PCF exprime sa solidarité avec tous ceux qui sont révoltés par cette interdiction alors que la quasi totalité des manifestations qui se tiennent en France se passe sans problème ; le PCF appelle tous ceux qui manifesteront ce week-end à porter pacifiquement, haut et fort l'exigence du droit, de la paix et de la justice. Il les invite à la plus grande vigilance vis-à-vis de ce qui consisterait à nuire au mouvement de solidarité avec le peuple palestinien, et à l'engagement de la jeunesse de France pour la paix et la solidarité, en attisant la haine et la violence.

Il faut arrêter d'urgence le gouvernement et l'armée israéliens dans leur entreprise de destruction du peuple palestinien. C'est par une pression populaire la plus large, pacifique et rassemblée possible pour les sanctions et le boycott qu'au moment où, par le vote de son Conseil des droits de l'homme, l'ONU engage une commission d'enquête sur les crimes de guerre commis à Gaza, nous pourrons contraindre Israël à un cessez-le-feu et la levée du blocus sur Gaza, ouvrant la voie à une solution politique de deux États. Les agissements d'Israël en cours depuis 2 semaines à Gaza relèvent désormais de la Cour pénale internationale qui doit être saisie. Nous exigeons des autorités françaises de suspendre tous les accords de coopération économique et militaire avec Israël, et d'agir avec détermination pour la suspension des accords d'association qui lient l'Union européenne et Israël. Cette complicité tacite doit cesser.

Le PCF appelle à démultiplier partout en France dans les jours qui viennent, et particulièrement ces 26 et 27 juillet, les initiatives de signature de la pétition exigeant de placer le peuple palestinien sous protection internationale et d'une assistance humanitaire et sanitaire internationale ; pétition qui a recueilli en 24h près de 10 000 signatures.

 

 

Il y a actuellement 2 réactions

  • La honte continue

    La honte continue. Hollande, Valls, dégagez !

    Par Gautier WEINMANN, le 25 juillet 2014 à 19:18.

  • Le PS étant de droite et hyperatlantiste, c'est normal hélas....

    Le PS droitier ultralibéral hyperatlantiste pro-israelien ne veut pas de manifestation de masse à Paris contre les massacres du peuple Palestinien. Il espère qu'en interdisant la manifestation il y aura moins de monde que mercredi dernier où la manifestation a été autorisée. C'est peine perdue et le PS va encore chuter dans les sondages

    Par Barbentane, le 25 juillet 2014 à 14:07.