Accueil
 
 
 
 

« Il faudrait contrôler l'activité réelle de Monsieur Rebsamen, François, recruté en avril dernier pour s'occuper de l'emploi. »

 

François Rebsamen, ce ministre du travail qui ne commente plus les chiffres du chômage tant il sont catastrophiques et contredisent, mois après mois, les prophéties présidentielles, vient de trouver les responsables de cet échec : les chômeurs eux-mêmes.

 

Ce matin, il annonce donc le renforcement des contrôles pour vérifier qu'ils sont bien à la recherche d'un travail.

 

En 2012, alors que Nicolas Sarkozy parlait comme le fait aujourd'hui François Rebsamen, François Hollande répondait qu'il ne fallait pas "s'en prendre aux plus fragiles". Mais c'était avant.

 

Au lieu de singer la droite, le ministre du travail ferait mieux de changer de politique. Il serait bien à la peine si les 5 millions de chômeurs décidaient d'installer des comités locaux pour mesurer les dégâts économiques et sociaux des choix gouvernementaux.

 

Si, à l'échelle des départements et des territoires, un suivi des aides publiques aux entreprises, comme pour le CICE, était mis en place par les citoyens, avec, d'un côté, des records de dividendes versés aux actionnaire et, de l'autre, des licenciements, des femmes et des hommes et des familles brisés.

 

La peur doit vite changer de camp.

 

Il s'agit aujourd'hui de contrôler l'activité réelle de Monsieur Rebsamen, François, recruté en avril dernier pour s'occuper de l'emploi. Certains chiffres et résultats enregistrés dernièrement nous font douter de sa capacité réelle et de sa détermination.

 

Le gouvernement et le patronat doivent aujourd'hui rendre des comptes.

 

 

Il y a actuellement 10 réactions

  • mise en place de comité citoyen et suivit des aides

    Bonjour,

    comment fait-ont pour connaitre le montant des aides versé aux entreprise et connaitre le nombre de licenciement ?

    Et comment fait on pour mettre en place un comité citoyen ?

    Gregory

    Par bm10, le 23 December 2014 à 15:59.

  • Abstention(s) encore et toujours !

    Le choix c'est maintenant ! Avec le Front de Gauche, renforçons la gauche rouge et verte en nous adressant au peuple et à sa jeunesse ! Ne perdons pas de temps avec les "roses" magouilleurs, gameleurs, enfumeurs, frondeurs...Le Front de Gauche depuis sa création demeure ouvert à celles et ceux qui souhaitent vraiment combattre le capitalisme, ce gouvernement social-libéral, l'UMP/UDI/FN/MEDEF. L'action politique de la gauche citoyenne c'est maintenant ! Rassemblons le peuple pour rassembler la gauche !

    Par Desbois Christian, le 09 September 2014 à 11:06.

  • José FORT sur son blog livre un papier que je trouve utile

    José FORT sur son blog livre un papier que je trouve utile

    6 septembre 2014 Les raisons de l’hystérique dénigrement du livre de Valérie Treirweiler

    Le violent et unanime déferlement médiatique contre Valérie Treirweiler et son livre « merci pour ce moment » m’avait intrigué. Pourquoi une telle rage dans les commentaires ? J’étais décidé à ne pas ouvrir le livre ne voulant pas, comme toutes les bonnes âmes, sombrer dans le voyeurisme de l’intimité de l’alcôve et plaçant la « vraie » politique au dessus des ragots. Je m’alignais ainsi sur le politiquement correct, sur les défenseurs traditionnels de la sainte morale, sur l’hypocrisie ambiante permettant à partir d’extraits très limités de sortir la machine à détruire.

    J’ai failli commettre l’erreur de ne pas ouvrir ce livre. En le refermant, je comprends mieux l’hystérique campagne de dénigrement contre Mme Treirweiler. Ce n’est pas seulement une femme bafouée, humiliée qui a écrit ces lignes sur « les cendres de son amour ». Il ne s’agit pas d’une vengeance, encore moins d’un règlement de compte. Ce livre qui aurait pu être intitulé « Le voyage d’une femme libre à l’Elysée » est une critique d’un chef d’Etat reniant ses engagements – « le changement a eu lieu. Pas celui que nous attendions »-, en pleine « dérive », érigeant des « murs qui finissent par s’abattre sur lui » et qu’elle « a vu se déshumaniser, jour après jour ». Cet ouvrage est aussi et surtout une charge implacable contre le système copains-copains entre politiques et journalistes (Christophe Barbier et la bande), contre la garde présidentielle rapprochée digne de l’époque monarchique, les retournements de vestes, les petits marquis aux « chaussures bien cirées », les menteurs, les petits calculs et les grosses embrouilles. Les Le Foll transformé en pitbull, Najat Belkacem rêvant de « puissance médiatique », Bartolone plus traître que lui tu meurs…

    Valérie Treirweiler n’a pas oublié d’où elle vient : de la ZUP d’Angers, d’un milieu modeste et constate que « ce monde n’était pas fait pour moi ». Faudrait-il ne pas la croire, lorsqu’elle évoque un dîner dans sa famille et le commentaire de son compagnon déclarant « elle est quand même pas jojo la famille Massonneau » et en qualifiant les pauvres de « sans-dents ». Seulement de l’humour ? Faudrait-il ne pas la croire lorsqu’elle écrit que pour habiller ses enfants, elle sait aussi faire les soldes, qu’elle réserve sur internet des vacances à bas prix. Quant au « beau » monde, pour Valérie Treirweiler, c’est plutôt « un petit monde, bien jojo, bien bobo, au goût sur et raffiné, où les convives sont célèbres, où tout le monde vote à gauche mais ne connaît pas le montant du SMIC. Chez moi, pas besoin de notes rédigées par des conseillers pour le savoir, il suffit de regarder en bas de la fiche de paie. »

    Alors qu’elle vient d’être répudié, son « meilleur souvenir des 20 mois passés à l’Elysée reste une sortie à Cabourg avec 5000 enfants du Secours populaire » et la visite de Julien Lauprêtre qui l’a aidé « à me remettre en marche ».

    Valérie Treirweiler n’a pas oublié « le baiser de Limoges ». Comme d’autres, hommes et femmes, elle a vécu et vit l’épreuve de la rupture. Pas seulement. Elle qualifie son livre de « bouteille à la mer ». Elle témoigne surtout et depuis l’intérieur des pratiques du pouvoir et de ses serviteurs.

    José Fort

    Par Sans dents, le 08 September 2014 à 21:19.

  • Appel en solidarité avec le Parti communiste d' Ukraine et ....

    Olivier . En tant que porte parole il est indispensable de rappeler notre solidarité la plus totale au Parti Communiste d' Ukraine qui subit toutes les attaques de nazillons en résurgence . D' autre part de s' élever avec force contre toute l' allégeance aux décisions de la stratégie impérialiste U.S. par l' intermédiaire de cette U.E./OTAN guerrière et belliciste ,tout ça pour ne pas installer sur notre continent une Europe de paix ,indépendante et libre , issue des peuples conscients et réfléchis debout avec leur prolétariat uni . Notre visibilité sera plus grande , car nous assistons comme jamais à la disparition de ce que Nous sommes , un sursaut des forces communistes retrouvant la confiance du peuple et de son prolétariat est plus que nécessaire. Et ce n' est pas avec des appareils comme Solférino ou/et écolo qui à chaque élection apportent toutes les confusions pour nous affaiblir que nous nous redresserons . Le Rassemblement des Communistes sur des bases claires est à l' ordre du jour.

    Par Michel Berdagué, le 04 September 2014 à 08:46.

  • Les nouveaux Chiens de garde se dévoilent sur France Inter

    Les nouveaux Chiens de garde se dévoilent sur France Inter. Ainsi ce matin même Charline Vanhoenacker soit disant ayant un esprit critique trés prononcé contre la finance dans ses chroniques quand elles se situaient de 5 à 7h00. Mais grâce à l'ultralibéral droitier hyperatlantiste Patrick Cohen, elle vient d'avoir des promotions en passant à 7h55 puis de 11 à 12h30: et ce matin la Charlyne ss'est dévoilée pour ce qu'elle est : une nouvelle chienne de garde du pouvoir UMPSFN en défendant son meilleur ami Hollande et donc le PS droitier ultralibéral hyperatlantiste en s'en oprenant à l'ex compagne de Normal 1er qui dans son livre nous dévoile qu'il est tout sauf normal..... Cette Charlyne a des dents et cela se voit: vive tous les sans dents!

    Par Barbentane, le 04 September 2014 à 06:31.

  • Rebsamen Cumule les salaiires de ministre et de maire .....

    Rebsamen Cumule les salaiires de ministre et de maire de Dijon. Bureaucrate droitier, arriviste, ultralibéral, hyperatlantiste, il ne tardera pas à tester Pôle emploi en 2017, où les électeurs lui apprendront enfin ce qu'est la vie malheureuse des chômeurs et chômeuses de France. Ce sera le cas de beaucoup de ces bureaucrates et autres oligarques, type Macron ou Neal ou Drahi su PS....

    Par Barbentane, le 03 September 2014 à 17:29.

  • Depuis 2012 ....

    Depuis le barrage à l' Ex-Président , nous avons été gâtés par les preuves réelles et dans la réalité que la rue Solferino n' est même plus social-démocrate , ce qui déjà posait problèmes avec toutes les confusions voulues dans le repère évident de la Lutte à entreprendre contre le capital en plein essor financier incontrôlable , impérialiste . Mais là d' attendre un changement de cap qui ne viendra jamais nous coupe de la confiance du prolétariat et du peuple : les preuves y sont manifestes , soit nous stagnons soit nous sommes en pleine déconfiture certes avec qqs résistances mais ce qui est sûr c'est que les 2 191 899 manquant du 1er tour des législatives , là venant de nos rangs dits de gauche la seule ,font en cruauté défaut . C' est vrai qu' avec la grande manifestation unitaire de septembre 2012 où des suites en dynamique aurait dû s' amplifier surtout avec le TSCG , l' ANI , la criminalisation des syndicalistes en Lutte , la sidérurgie en lambeaux , PSA Aulnay en grève ....aucune avancée dans la confiance, à chaque élection : échec et derrière les mutants confirmés . C' est donc que nous ne pouvons pas avoir cette dynamique malgré notre Programme Alternatif . Beaucoup proposent à l' intérieur du Mouvement Communiste une autre approche démocratique , cf Aline ,d' autres appellent au courage voire d' adhérer au FdG , mais beaucoup ne supportent plus l' illusion qu' un jour ces mutants deviennent communistes voire socialistes jaurèssiens et que de simples accords pourraient changer la donne . Nous devons en débattre , tout le Mouvement Communiste , et une fois le Programme amélioré - le Pôle Public financier et bancaire étant la base reste la question stratégique de la création monétaire - et avec une Démocratie communiste présentée au Peuple luttant contre la bureaucratie et l' opportunisme ,là avec les mandats limités et les formations , la confiance et les victoires pourraient suivre : un champ immense de liberté s' ouvre ,prenons-le en totalité . Quant au FdG beaucoup sont déçus ,trop d' insultes , le Programme l' Humain d' abord mis en réserve pour faire place à quoi ?

    Par Michel Berdagué, le 03 September 2014 à 12:12.

  • Sortir des constats - faire du communisme

    Franchement c’est désolent ! N’avons-nous pas autre chose à faire que de dénigrer un gouvernement qui de toutes les façons n’écoutera jamais ce que dit le peuple, ni ceux qui dans leurs diversités politiques sont dans l’impossibilité de s’unir à Gauche. Si les communistes se focalisaient pour faire du communisme tous azimuts, au lieu de courir après des alliances de sommet qui n’aboutissent sur rien, nous donnerions au pays l’envie de construire la socialisation de la société avec tous ceux qui n’en peuvent plus de subir les dictats du capitalisme. Allons oui ou non construire du Communisme hautement démocratisé par l’émergence de la prise du pouvoir par le peuple ?

    Par Béziat Aline, le 03 September 2014 à 09:47.

  • Adresson-nous droit dans les yeux du Peuple !

    Sans réticence aucune, adhérent au PCF et militant communiste,je suis pour des adhésions directes au Front de Gauche.

    Halte aux magouilleurs, gameleurs, enfumeurs, frondeurs... Il faut s’adresser droit dans les yeux au peuple et non aux socialistes pas très à l’aise, en ce moment, dans leurs fauteuils de sénateurs et de députés. D’autant qu’ils peuvent,si ils le veulent, avec nous, au sein du Front de Gauche, construire une alternative politique face à la politique gouvernementale de droite, à l’UMP/UD/FN/MEDEF et s’attaquer enfin au capitalisme ! Le 6 septembre ouvrons en grand le Front de Gauche aux citoyens, pour que la jeunesse envahissent la gauche et la politique !

    Vive le Peuple ! Vive le Front de Gauche !

    Par Desbois Christian, le 03 September 2014 à 05:56.

  • Le PS étant de droite et hyperatlantiste, c'est normal hélas....

    Le PS étant de droite et hyperatlantiste, ultralibéral, au service de la finance mafieuse, comme l'UMP, lUDI, le FN et EELV, c'est normal hélas.... Seul le PCF est un grand parti de gauche, faut-il encore qu'il ait le courage de le dire.

    Par Barbentane, le 02 September 2014 à 18:14.