Accueil
 
 
 
 

L'INSEE sonne le glas de la politique économique gouvernementale

Dans sa dernière note de conjoncture, l'INSEE montre très clairement combien la politique économique gouvernementale conduit sûrement et très directement le pays à la catastrophe. Les analyses et prévisions présentées dans ce document sonne le glas de l'orientation portée par Hollande/Valls et la direction du PS.

Seul le titre, c'est peu dire,  n'est pas crépusculaire mais on comprend bien tout au long de la lecture de cette note de conjoncture qu'une "reprise différée" ne pourra s'amorcer qu'avec un changement de politique économique. Si le chemin suivi reste celui de l'austérité, de la baisse drastique de la dépense publique et sociale et d'une aide massive aux patronat sans la moindre contre-partie pour l'emploi, les salaires et l'investissement, aucune amélioration n'est à attendre. Le pire n'est plus à craindre, il est en marche.

L'INSEE conteste, entre les lignes, la sincérité du prochain budget construit sur une prévision de croissance à 1% pour 2015. Or,  la note de conjoncture passe, les uns après les autres, l'ensemble des moteurs pour une relance économique effective. Ils sont tous à l'arrêt, en cale sèche. Les 40 milliards du "choc de compétitivité" pour les entreprises se traduiront par...une baisse de l'investissement ! Idem pour l'emploi qui poursuivrait, sans changement de politique, à atteindre des niveaux historiques. Tout récemment, l'Unédic prévoit une augmentation de 150 000 chômeurs ( catégorie A) d'ici fin 2015. Sans parler de la consommation des ménages totalement anémiée par cette politique qui ne sème que souffrances, inégalités et désolation. Sans fleurs ni couronnes, l'INSEE décortique ce qui nourrit la spirale récessive. N'oublions pas qu'il est question de millions de vies et de l'avenir de nos territoires.

Cette note de conjoncture est une nouvelle alerte sur l'urgence à prendre un autre chemin. Cette alternative doit faire converger, dans le débat et l'action, toutes celles et ceux qui, à gauche, s'opposent à la politique gouvernementale et veulent ensemble construire des solutions progressistes.

Il y a actuellement 6 réactions

  • Très drôle d'écouter sur France Culture la CIAiste Christine Ock

    • Très drôle d'écouter sur France Culture la CIAiste Christine Ockrent. Radio France et France culture est complètement truffée d'honorables correspondants de la CIA, Me Ockrent en étant le chef en France pour les actions de la CIA vers les médias....anticommunisme oblige. J'ajoute que le PCF depuis hue, les comités antilibéraux et son alliance avec Mélenchon, a jeté le concept de Nation, propre à l'histoire glorieuse du PCF jusqu'aux années Hue exclues. Le débat avec Clémentine Autain hier soir dans l'émission de Taddei face à d'une part le très ultralibéral Attali, et le polémiste de droite Zemmour, et Cynthia Fleury: Zemmour dit de plus en plus proche du FN, n'a eu aucun mal à mettre dans le même sac ultralibéral droitier hyperatlantiste Attali, Fleury et Autain, parce que les 3 sont contre le retour du rôle de l'Etat central dans l'économie tel qu'il existe en Chine communiste avec un très grand succès, et tel qu'il existait sous De gaulle, Pompidou et Giscard et qui a disparu avec le PS ultralibéral et Mitterrand. Tant que le PCF ne reviendra au concept de nation qui est le fondement du vrai internationalisme, tel que le défendait très bien le grand Jacques Duclos dans sa campagne électorale de 1969, avec plus de 21% au 1er tour, il offrira des millions de voix au FN sur un plateau, des voix qui ont ou qui aurait du voter PCF (les ouvriers, paysans, employés, chômeurs, retraités, etc...). Dans le débat d'hier soir grâce à Clémentine Autain, et Cynthia Fleury (ultralibérale hyperatlantiste pour moi) le FN a encore gagné des voix

    Par Sans dents, le 13 October 2014 à 17:39.

  • Sur Inter la Bobo ultra-friquée Léa Salamé invite la Bobo Autain

    Sur Inter la Bobo ultra-friquée Léa Salamé invite la Bobo Autain. Le contenu bobo du Front de gauche et d PCF est le signe du vide sidéral idéologique au sein du PCF et c'est aussi pour cela que le FN facho en profite pour parler d'ouvriers et de chômeurs là où le PCF ne parle plus que ce sujets bobos (GPA, salut aux religions pour leurs fêtes, situation dramatique des vedettes de LCI pour Dartignoles, révolution numérique qui n'existe pas (je suis ingénieur à FT/Orange donc je connais, j'en passe et des meilleures). Si Marchais ou Duclos ou Thorez ou Cachin ou Vaillant Couturier revenaient sur terre ils se tireraient une balle dans la tête en voyant ce qu'est devenu le PCF...). Et pendant cela le Caudillo d'Evry, petit fils de milliardaires franquistes va à Londres pour crier son amour pour la finance mafieuse...il a raison, il faut en profiter!

    Par Sans dents, le 07 October 2014 à 06:05.

  • Sur France 5 les 4 exrperts UMPSFN d'Yves Calvi adorent Valls!

    Sur France 5 les 4 exrperts UMPSFN d'Yves Calvi adorent Valls! Le Caudillo d'Evry charme Barbier and co. Le PS est boen devenu un parti de droite ultralibérale hyperatlantiste y compris les frondeurs. La seule voie pour le PCF est de le dire et de le crier!

    Par Sans dents, le 06 October 2014 à 21:09.

  • Le PS parti de droite fait sa poltique au serviice de la finance

    Le PS parti de droite fait sa poltique au serviice de la finance. Tant que le PCF ne dira pas enfin ce que le PS est devenu, un parti de droite et ne parlera pas de clique UMPSFN, il donnera des millions de voix au FN sur un plateau comme aux Européennes.

    Par Sans dents, le 06 October 2014 à 06:01.

  • Sur France 3 Aquitaine ....

    La Voix est Libre : Prochaine émission le 04 Octobre à 11h30 - Olivier Dartigolles , porte-parole du PCF que vous trouverez sur le blog d' Olivier . Excellent , enfin Un Journaliste !, Frank Omer rédacteur en chef adjoint a posé des questions intelligentes sans dogmatisme libéral en néo/ultra, sans formatage téléguidé par la petite voix de son maître de mise en boîte avec TINA du capitalisme en fin de vie , presque létal et aux abois dans l' impasse mortifère . Le porte parole du Parti a pu exprimer et nous représenter les Invisibles communistes , mis au ban par le capital , enfin la classe ouvrière et le Prolétariat peuvent adhérer et se retrouver pour s' engager et Lutter et sans s' abstenir aux élections . Mais que ça fait du bien et l' on peut rêver, et les pieds sur terre , qu' un jour viendra sur toutes les chaînes rédio/télé enfin le Programme communiste puisse être exposé et soumis aux débats . La censure dont Nous sommes l' objet est insupportable Nous devons libérer l' information en pleine démocratie et d' esprit critique . Reste que si ça tarde trop Nous devons passer au Plan B : souscrire et financer par le collectif Prolétaires/Citoyens/Citoyennes une radio/télé libérée de l' omerta bouche cousue .Une création , une activité salutaire pour l' entreprise du salariat .

    Par Michel Berdagué, le 05 October 2014 à 11:30.

  • deuxième post le premier est

    deuxième post le premier est parti dans les nébuleuses.... J' écrivais , et là concis : à partir de "....ceux qui , à gauche, s' opposent...." 1- chequoi la gauche? 2-oui de Gauche les communistes dans le Parti , ceux et celles en dehors du Parti les plus nombreux mais tellement divisés qu' une chatte ne retrouverait pas ses petits , les communistes en totalité de Lutte ouvrière L.O., les ex-Ligue Communiste Révolutionnaire dissouts dans un nouveau parti anticapitaliste NPA comme si un communiste n' était pas révolutionnaire et qu' il ,elle n' était pas anticapitaliste lui et elle qui veulent dépasser ce système exploiteur et aliénant , une multitude de partis communistes avec des noms différents, des socialistes là ça se corse ceux et celles qui reconnaissent Marx /Engels et Jean Jaurès alors là où sont ils et elles ? 3- pas à gauche : ou alors un chouïa de " gauche" sociétal ceux qui ne mettent pas en cause le capitalisme vert, rose et j' en passe , les couleurs orange et autres ... , par exemple les soutiens au trader en bracelet faisant un périple presque à genoux et passant par le vatican et pourquoi pas St Jacques de Compostelle . 4- pas à gauche les mutants allant des huïstes au changeur de nom avec sagesse du Parti rue de Solferino . 5- ça mute tellement qu'y a , mais là on a le tournis, nouvelle donne , les frondeurs ! les verts du TSCG ANI et j' en passe des couleuvres où le capitalisme vert est à la ponte du combat . Avec tout ça ou est la Gauche ? Comment voulez -vous que Nous nous y retrouvions dans le magma et par la non précision du Programme Communiste avec comme base l' Humain d' abord amélioré par la propriété collectives des multinationales et des banques dans un Pôle Public financier et bancaire où tout le Prolétariat gérera , la citoyenneté en regard et les élues , élus ave des mandats courts , basés sur la Démocratie Communiste des Prolétaires/Citoyens/Citoyennes avec Désignation par reconnaissance à tous les niveaux pour empêcher toute bureaucratie , opportunisme et carriérisme . Bonnes Luttes et bonne préparation à la Manifestation interprofessionnelle du jeudi 16 octobre à 13 h Place de la Nation .

    Par Michel Berdagué, le 03 October 2014 à 11:30.