Accueil
 
 
 
 

Mort de Rémi Fraisse : des paroles qui tardent et des décisions bien trop faibles

Le procureur de la République d'Albi vient de déclarer que la mort de Rémi Fraisse a été provoquée par "un explosif militaire de type grenade offensive ». Les premiers témoignages sont donc confirmés, c'est bel et bien un tir des forces de gendarmerie qui est à l'origine du décès d'un jeune homme de 21 ans, ni armé, ni cagoulé, dont le seul bagage était un BTS, des convictions et une passion pour les plantes et les fleurs. 

 

La justice devra faire toute la lumière sur les circonstances de cette tragédie. La jeunesse de notre pays a bien des choses à exprimer, à crier et à dénoncer. Le travail républicain des forces de l'ordre n’est-il pas, en priorité, de les protéger ? Avec des grenades offensives ? Cette réalité est totalement insupportable. 

 

Sans attendre les résultats de l'enquête administrative, le ministre de l'Intérieur vient de demander la suspension de l'utilisation de ces projectiles de gendarmerie. C'est bien le moins qu'il pouvait faire. Il faut davantage en saisissant le Parlement, en abordant toutes les questions sur le type d'intervention des forces de l'ordre en de tels moments, en essayant de comprendre pourquoi nous en sommes arrivés à un tel niveau de tension à Sivens ? Comment permettre à des citoyens qui défendent des idées et des valeurs, se rassemblent et s'opposent à des projets jugés inutiles, de ne pas se sentir criminalisés et menacés ? 

 

François Hollande et le gouvernement ne semblent toujours pas, ce soir, avoir pris la juste mesure de ce qui vient de se passer. La République se manque a elle-même, quand, dans de telles circonstances, ses plus hauts représentants ont des paroles qui tardent et des décisions qui paraissent bien trop faibles.

 

 

Olivier Dartigolles, porte parole du PCF

 

 

Il y a actuellement 9 réactions

  • La position des Communistes Tarnais

    Je me réjouis des positions, et des 3 élus au CG du Tarn et de la fédé du Tarn. Je suis heureux et fier de pouvoir la porter en tant que Communiste moi aussi, dans les manifestations auxquelles je participerai. Je déplore avec encore plus de force que les communiqués nationaux du parti n'en aient pas fait état et cela m'interroge (peut-être inutilement?) Mon expérience de 30 ans de militantisme de base et de déclin annoncé et accéléré me rendent méfiant... La situation actuelle du parti elle n'est pas seulement due aux seules attaques du Capital et de ses médias.

    Par Joël Yan, le 31 October 2014 à 10:55.

  • Il y en a qui tape et qui tape ....

    C 'est quand même incroyable de lire à longueur de commentaires que c' est toujours la faute du PCF . Voire que c' est un parti de " gauche" tout juste soce ! Rappel : 1- 2 191 899 voix se sont envolées dès le premier tour des législatives 2012 . 2- de savoir qu' il n' y a que 10 Fdg dont 8 communistes à l' A.N. , au Sénat encore des pertes , et au parlement européen aussi , 3 dont 2 communistes . 3- de savoir que des "amis" t' affirment qu' il faut savoir perdre des sièges pour en conquérir d' autres , non seulement c' est risible mais débile car y a t il dans la capitalisme en stade suprême et pire qu' en 1916 , le capitalisme financier spéculateur et prédateur , des forces communistes qui après avoir perdu de leur influence - plus de 20% - ont dépassé leur score soit approchant les 25% ! Eh bien y en a qui tape et que je te tape et tape encore , on dirait que leur obsession ce sont les communistes . C' est vraiment trop à supporter , déjà que nous sommes invisibles dans les médias bourgeois/capitalistes , nous devons faire face à une incompréhension et confusions telles que nous devons en Urgence Rassembler les Communistes . 4- Rassembler dans les entreprises de production et les banques dans des cellules où les formations seront réelles avec des textes historiques et actuels où le matérialisme dialectique et l' historique ne seront pas absents pour les Luttes concr7tes et politiques . 5 - Urgence de créer une radio/télé libérée des propagandes et des mensonges de l' offensive de la bourgeoisie / capitaliste propriétaire des médias privés et publics du fait de l' état bourgeois voulant abattre le Programme du C.N.R. dans cette République qui n' est pas reconnue par cette U.E./OTAN .

    Par Michel Berdagué, le 30 October 2014 à 11:43.

  • Mais justement si le PCF est contre ce barrage il faut le crier!

    Mais justement si le PCF est contre ce barrage il faut le crier! Quand est-ce que le PCF sera en fin fière de lui et de son histoire! Il y a de quoi et quand le PCF est en phase avec le mouvement social, il faut le dire même si cela ne plait pas Hollande, Valls, Macron et à tout le PS de droite. ET cela fera baisser le FN et monter le PCF! Il faut que le PCF soit offensif!

    Par Sans dents, le 29 October 2014 à 18:52.

  • Extrêmement clair, vu par un

    Extrêmement clair, vu par un travailleur, vous torpillez le seul parti qui depuis 1920 nous défende nous les laborieux et si vous êtes au pcf moi je vous le dis, vous pouvez être fier de ce parti.

    Pour les municipales, si c'est à ça que vous faites allusion, les alliances se sont faites sur des programmes que je sache et c'est ce que défendait le porte parole du front de gauche à quelque mois de cette échéance. Mais j'ai l'impression vu d'en bas que certains qui s'étaient retroussés les manches ont eu envie d'avoir leur part et ont changé de stratégie, pour l'intérêt de qui ? pas sûr que c'était pour celui du plus grand nombre.

    Par reunion974, le 29 October 2014 à 15:49.

  • La position des communistes tarnais (et de leurs élus)

    En réponse à certains qui s'interrogent sur ce que disent les communistes sur le projet de barrage en tant que tel, je vous renvoie à la lecture de ces deux liens.

    http://www.letarnlibre.com/2014/10/28/1565-roland-foissac-%C2%AB-sortira...

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/25/1979184-sivens-le-grand-rasse...

    Pour faire court, comme tous les communistes, nous sommes choqués par la mort de ce jeune, au cours des affrontements survenus dans la nuit de samedi à dimanche, sur le site de Sivens. Pour notre part, il n'y a pas d'ambiguïté concernant notre attitude et celle de nos camarades élus au CG sur ce projet de barrage. Ils font partie des 3 (seuls) élus à n'avoir pas voté en faveur de ce projet. La première responsable - plus encore que la majorité du CG qui a porté le projet et s'est entêtée à ne pas dialoguer sérieusement avant le drame ... - c'est la préfête de l'époque, celle qui a signé la déclaration d'utilité publique, Mme Chevalier, représentante de l'Etat. Ensuite, ce sont le ministre de l'intérieur comme le 1er ministre et Hollande qui doivent assumer leurs responsabilités - et elles sont lourdes - dans cette affaire, où un jeune homme de 21 ans a perdu la vie ...

    Par Eric Jalade, le 29 October 2014 à 15:21.

  • réponse à reunion974

    Le débat ne porte pas sur la légitimité de nos élus dans les institutions mais sur le dévoiement du suffrage universel dans la Constitution de la Cinquième République à laquelle se sont bien adaptés tous les gouvernements de Droite comme de "Gauche" jusqu'à aujourd'hui. Etre Citoyen ne dispense pas obligatoirement d'avoir une certaine curiosité sans être des intellectuels, nous obligeant à nous familiariser avec un minimum de connaissance de ces institutions sans que l'on soit taxé avec méfiance de " blogueur professionnel" surtout quand on demande des explications honnêtes sur diverses tractations d'arrière cuisine politique, ce qui est de plus en plus difficiles à obtenir tant la gangrène gagne tout ce qui touche à ce système qui nous entraîne dans sa chute. Cette curiosité nous la devons un peu à l'Ecole de la République et beaucoup à l'activité militante qui nous ont donné et le sens critique et la culture nécessaire à l'exercice du droit de citoyenneté et aussi au droit de s'exprimer quand l'on est pas d'accord. Le PCF n'a malheureusement aujourd'hui besoin de personne pour se démolir tout seul et vous devriez être alerté sur la dureté des commentaires qui correspond la plupart du temps à de grosses déceptions. Quant aux propositions il y en a, à commencer par la renaissance d'un vrai Parti Communiste, outil nécessaire pour mener la Lutte des classes, "propriété de ses adhérents", et non un PS bis plus à gauche,encore moins un parti otage de positions parfois délicates de certains de ses élus vis à vis du PS. Suis-je assez clair?

    Par Joël Yan, le 29 October 2014 à 13:51.

  • Heureusement que le pcf est

    Heureusement que le pcf est dirigé par des gens élus par les communistes, vous proposez quoi le tirage au sort sur les listes électorales ?

    Depuis un certain temps les commentaires qui font suite aux communiqués du pcf me semblent venir de blogueurs professionnels dont les positions politiques ne sont probablement pas trop éloignées de celles des communistes mais qui se construisent en essayant de démolir le pc. Drôle de lutte.

    Je remercie les élus du pcf pour leurs votes au sénat et au parlement en la faveur du peuple francais: vote contre le recul de l'age de la retraite, contre les budget d'austérité (budget de l'état et de la sécu), pour leur soutien aux peuples kurdes, palestiniens.

    Ne croyez pas que je sois béate, je sais ce que je dois en tant que travailleur aux luttes passées et actuelles de certains syndicats et des gens du pcf, merci pour les congés payés, la sécu, pour vos analyses et prises de positions politiques qui ont un fil conducteur, le respect de l'humain ici et ailleurs.

    Par reunion974, le 29 October 2014 à 11:52.

  • Contradictions liées à un parti dirigé par des élus

    La mort de Rémi est le résultat tragique et logique du déclin et de l'absence de démocratie qui caractérisent le fonctionnement de TOUTES les institutions de notre pays, sans parler de l'UE. La position des élus communistes qui sont liés à ces institutions est délicate, car ils participent à tort ou à raison aux décisions politiques et pratiques qui vont parfois à l'encontre de l'intérêt général notamment sur le plan économique. La défiance va encore frapper à leur porte parce que les circonstances, l'environnement économique, les intérêts particuliers qui prévalent dans toutes ces affaires écartent systématiquement les Citoyens de toutes les décisions qui touchent à l'intérêt public.Sachant ce que nous savons, ce communiqué n'apporte rien de plus qu'une indignation un peu tardive: nous vrais Communistes du PCF n'avons pas attendu les résultats de l'enquête nous mettre du côté des victimes du Petit Clémenceau. Voir aussi l'enquête édifiante. de Médiapart

    Par Joël Yan, le 29 October 2014 à 10:06.

  • Mort de Rémi Fraisse

    Ce qui est honteux et inacceptable c'est que le président, son premier ministre, leur ministre de l'Intérieur ainsi que le préfet , d'aprés leurs déclarations semblent dénier leur responsabilité dans la mort violente de ce jeune idéaliste pacifique qui manifestait pour la défense d'un éco-système !...

    Par Colvert-Spartakoïd, le 28 October 2014 à 21:07.