Accueil
 
 
 
 

RESISTANCE VIGNEUSIENNE

 
Caractères draveillois
Draveil-Résistance
 

 

Théma
Notre devoir de mémoire
SOI et Camp de la Paix de Mainville, pépinières de résistants
Dès 1933, on savait
Volontaires de la Guerre d‘Espagne
Les Fusillés du 30 avril 1944 à la prison de la Santé
La Mutinerie du 14 juillet 1944 à la prison de la Santé. Témoignage
Du nouveau sur la Libération
de Draveil [1]
[2]
Déportés, Internés de Draveil [Cartes]
Déportés, Internés, Résistants de 1939-1945, Draveil
Déportés, Internés de Vigneux [Cartes]
Déportés, Internés, Résistants de 1939-1945, Vigneux
Jeunesse résistante Draveil Vigneux
Exposition "Draveillois(es) en Résistance"
Exposition " Parcours Santé "
Concours National Résistance Déportation

 

Notices biographiques
• AUCLAIR Marcelle
• BERNIER Mauricette
• BIANCHI Sonia
• BRÉANT Geneviève
• BROSSARD Pierre
• BRU Léon
• CAZIN Marcel
• CHADEL Julien
• DEGUÉRET-LEBERRE Simone
• DEGUÉRET-PAYEN Suzanne
• DE WITTE
DREYFUS Georges
• Colonel FABIEN
• GEORGES Pierre (Colonel FABIEN)
• GERVAIS Sylvain
GUEGUEN-DREYFUS
Georgette [1]
[2] [3] [4]
HAZEMANN Jean-Jacques [1] [2]
• HAZEMANN Robert-Henri
• HANSEN-ROTENSTEIN Geneviève
JEUNON Jacqueline [1] [2]
JEUNON (Famille) [1] [2-Morning Star]
JEUNON Madeleine
JULIAN Camille
• JULIAN Fernand père
JULIAN Fernand fils
• LAFARGUE Paul

LE BAIL René
LE BERRE Maurice
• LEJEUNE Adrien
• LE LAY Antonine dite "Julienne"
• LE LAY Désiré
LEROY André
• LEROY-RODRIGUEZ Geneviève
• LINARD Marcel
• MAHN Berthold
MANGIN-SOUCHE Lucienne
• MARX-LAFARGUE Laura
• MARZIN Madeleine
• MATHA Armand
MATHIS-NOYER Émilie dite «Lili»

• MENVIELLE Charles
• MOREAU Germaine
• NOYER Paul
• OUZOULIAS Albert
• PASDELOUP Auguste
PAYEN Roger [Sommaire] [Exposition] [1] [2] [3] [4]
• PICARD R.
• PIECK Wilhelm
• PRÉVOST Alain
• PRÉVOST Jean
• PRÉVOST Michel
• RODRIGUEZ André
• RODRIGUEZ Gonzalo
• SADOUL Jacques
• SCHNAIDERMAN Gdalien
TAILLADE Auguste dit Pierre
• TRIOULLIER Jean
• TRIOULLIER Lucienne

Actualité

Téléchargements

Sources

Liens

Nous écrire

Mentions légales

Les auteurs

 

 

Fusillés, Déportés, Internés, Résistants
de la guerre 1939-1945
Vigneux-sur-Seine

Liste provisoire

Fusillés

BALLET Raymond

Mémorial Mont-Valérien
Raymond Ballet

Né le 17 juin 1907 à Paris.
Employé du métro.
Résistant.
Adhérent du Parti communiste, quartier du Lac.
Arrêté en 1942.
Fusillé par les Allemands comme otage au Mont Valérien le 21 septembre 1942 à 9h20 à 35 ans, avec Georges BÉTEMPS et Jean CORRINGER de Vigneux.
Après les fusillades massives du 11 août 1942 (88 résistants communistes fusillés au Mont Valérien) et du 21 septembre 1942 (46 résistants fusillés au Mont Valérien et 70 à Souges), les attentats se multiplient ce qui conduit les nazis à mettre fin à leur "politique des otages".
Une rue de Vigneux porte le nom de Raymond BALLET.

Cloche de bronze du Mont Valérien, œuvre de Pascal CONVERT, en hommage aux 1006 fusillés.
Rue Raymond Ballet à Vigneux.
Photos Martine GARCIN

BÉTEMPS Georges


Georges BÉTEMPS
Georges BÉTEMPS

Né le 18 mars 1888 à Paris
Monteur, Bandagiste.
Habite 19 rue Waldeck Rousseau à Vigneux .
Responsable du PCF clandestin à Vigneux.
Arrêté le 6 mars 1942 à Paris.
Interné à Romainville.
Fusillé par les Allemands comme otage au Mont Valérien le 21 septembre 1942 à 9h20, à 54 ans, avec Raymond BALLET et Jean CORRINGER de Vigneux.
Après les fusillades massives du 11 août 1942 (88 résistants communistes fusillés au Mont Valérien) et du 21 septembre 1942 (46 résistants fusillés au Mont Valérien et 70 à Souges), les attentats se multiplient ce qui conduit les nazis à mettre fin à leur "politique des otages".
Une rue de Vigneux porte le nom de Georges BÉTEMPS.

Cloche de bronze du Mont Valérien, œuvre de Pascal CONVERT, en hommage aux 1006 fusillés.
Rue Georges BÉTEMPS à Vigneux.
Photos Martine GARCIN
Portrait dessiné par Robert DARTAGNAN interné avec GB au fort de Romainville. "Les oubliés de Romainville", Thomas Fontaine, Ed. Tallandier 2005

CORRINGER Jean, Louis


Jean CORRINGER
Jean-Louis CORRINGER

Né le 8 novembre 1906 à Robert Espagne (Meuse).
Graveur sur métal.
Adhére au PCF en 1934. Trésorier.
Conseiller municipal communiste de Vigneux en 1935, Maire-adjoint.
Résistant.
Arrêté le 6 mars 1942 à Paris.
Interné à Romainville.
Désigné comme otage le 11 septembre 1942.
Fusillé par les Allemands au Mont Valérien le 21 septembre 1942 à 9h50 à 36 ans, avec Georges BÉTEMPS et Raymond BALLET de Vigneux.
Après les fusillades massives du 11 août 1942 (88 résistants communistes fusillés au Mont Valérien) et du 21 septembre 1942 (46 résistants fusillés au Mont Valérien et 70 à Souges), les attentats se multiplient ce qui conduit les nazis à mettre fin à leur "politique des otages".
Une rue de Vigneux porte le nom de Jean CORRINGER.

Cloche de bronze du Mont Valérien, œuvre de Pascal CONVERT, en hommage aux 1006 fusillés.
Rue CORRINGER à Vigneux.
Photos Martine GARCIN
Portrait de Jean-Louis CORRINGER dessiné par Robert DARTAGNAN interné au fort de Romainville. Tous deux sont fusillés comme otages le même jour. Archives Serge CHOUMOFF, "La répression et la déportation en France occupée, l'exemple du fort de Romainville", Fondation de la Résistance.

JEUNON Jacques


Jacques JEUNON
Cloche du Mont Valérien

Né le 22 septembre 1900 à Ablon (Essonne).
Cimentier.
Militant CGT du Bâtiment.
Entre dans la Résistance en novembre 1940.
Entre au Front national de Libération dès sa création en avril 1941.
Arrêté le 10 novembre 1941 avec 5 autres membres de sa famille pour impression et diffusion de tracts du Parti communiste appelant à la résistance.
Jugé et condamné le 12 décembre 1941.
Interné à la prison du Cherche-Midi.
Fusillé au Mont-Valérien le 17 décembre 1941 à 15h59.
Homologué Adjudant-chef de la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Reine, Jacques JEUNON et leurs 5 enfants.
Photo Collection Madeleine JEUNON
Rue Jacques JEUNON à Vigneux.
Photo Martine GARCIN
Cloche de bronze du Mont Valérien, œuvre de Pascal CONVERT, en hommage aux 1006 fusillés.
Photo Martine Garcin

MARION Maurice


Maurice MARION

Né en 1904 (Maurice ou Alexandre ?).
Habite 197 route Henri Barbusse à Vigneux .
Fusillé par les nazis le 16/08/1944 rue Leroux à Paris, avec deux gendarmes de Draveil (Émile FRUCHART et Lucien MALAVIOLE), et le résistant draveillois Léon SORBIER (Affaire "de la Cascade du Bois de Boulogne").
Une rue de Vigneux porte son nom.

Commémoration par la FNDIRP du 60e anniversaire de la fusillade de la rue Leroux, août 2004, en présence de quelques Vigneusiens.
Rue Maurice MARION à Vigneux.
Photos Martine GARCIN

Déportés - Morts en déportation

ABOUT Henri

Né en 1916.
Arrêté en 1941.
Déporté à Auschwitz.
Mort à Auschwitz en juillet 1942.

AROTZKER Esther née FARBEROFF

Née en 1888 en Russie.
Habite 30 avenue de Villeneuve à Vigneux .
Arrêtée le 20 février 1944.
Internée à Drancy.
Déportée le 7 mars 1944 à Auschwitz (Pologne).
Morte à Auschwitz.

AROTZKER Mendel

Né en 1885 en Russie.
Adresse : 30 avenue de Villeneuve à Vigneux .
Arrêté le 26 février 1944.
Interné à Drancy.
Déporté le 7 mars 1944 à Auschwitz (Pologne).
Mort à Auschwitz.

CHARON Henri

Henri CHARON
Henri CHARON

Né le 26 juin 1900 à Paris 18e.
Ébéniste.
Habite 81 rue des Chênes à Vigneux .
Secrétaire du rayon du PCF de Vigneux en 1932.
Maire communiste de Vigneux sous le Front populaire, en 1935.
Vice-Président de l'Association des Maires communistes de Seine-et-Oise.
Membre actif du Secours Rouge International, de l'ARAC, du Sou du Soldat.
Arrêté le 17 décembre 1939.
Condamné à 5 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939.
Déchu de son mandat électoral en 1940, réhabilité à la Libération.
Résistant.
Interné à La Santé, puis à Fontevrault-l'Abbaye (Maine-et-Loire), Blois, Angers.
Déporté à Gusen (Autriche).
Transport parti de Compiègne le 22 mars 1944, arrivé au KL Mauthausen le 25 mars.
Matricule KL Mauthausen : 59721.
Travail forcé à Gusen, kommando du KL Mauthausen.
Décédé en déportation à Guzen le 23 janvier 1945.
Une avenue de Vigneux porte son nom.

Photo d'Henri CHARON : collection Marcel CHARON

Avenue Henri CHARON : photo Martine GARCIN

CHODRON DE COURCEL Emmanuel

COURCEL

Né le 13 avril 1909 à Bruxelles (Belgique).
Officier de carrière (Commandant).
Membre de l'AS (Armée Secrète, organisation militaire de résistance dont le siège était à Londres).
Arrêté en 1944.
Déporté à Neuengamme.
Transport parti le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamm, au moment de l'évacuation allemande de l'Est de la France.
Matricule KL Neuengamme : 43950.
Travail forcé à Wilhelmshaven, près de Brême sur la Mer du Nord, kommando du KL Neuengamme (chantiers navals pour la Kriegsmarine).
Mort à Neueungamme en 1945.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue du commandant de COURCEL à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

DUVERNOIS Henri

Henri DUVERNOIS
Henri DUVERNOIS

Né le 1er décembre 1908 à Bordeaux (33).
Habite 29 rue Jules Verne à Vigneux .
Équipe de JC de Draveil-Vigneux avec Georges LEVASSEUR, Roger PAYEN.
Secrétaire de Mairie de Vigneux.
Secrétaire de la section du PCF clandestin au début de la guerre.
Correspondant de L'Humanité et de Ce Soir.
Arrêté le 17 décembre 1939. Condamné à 5 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939. En fuite à cette époque.
Résistant, responsable régional FTP.
Membre du Triangle de direction du PCF clandestin, région Paris-Sud après Roger PAYEN. Succède ensuite à René HILSUM à la tête de l'appareil central d'impression du PCF.
Arrêté une seconde fois le 2 décembre 1942.
Interné à la prison de Blois (hiver 43-44), puis à Compiègne.
Déporté à Mauthausen.
Transport parti de Compiègne le 22 mars 1944, arrivé au KL Mauthausen le 25 mars.
Matricule KL Mauthausen : 59888.
Décède le 10 avril 1944 à Mauthausen, peu après son arrivée. Pierre DAIX, son ami et compagnon de déportation, relate son agonie dans La Dernière Forteresse. Dans le même convoi figure également leur ami Artur LONDON et Henri CHARON.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Prison de Blois, hiver 1943-1944. À gauche, Marcel PAUL (déporté à Buchenwald, responsable clandestin du PCF, Ministre de la Production en 1945), à droite Henri DUVERNOIS.
Photo Raymond Hallery.
Rue Henri DUVERNOIS à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

GAUTHIER René

René GAUTHIER

Né le 2 février 1889 à Briare (45).
Habite 39 avenue Alphonse Daudet à Vigneux .
Militant communiste, résistant.
Arrêté le 4 décembre 1939.
Condamné le 14 février 1940 à 5 ans.
Déporté à Ebensee, Kommando du KL Mauthausen, en Autriche. Travail forcé dans la création d'usines souterraines creusées dans la montagne.
Transport parti de Compiègne le 6 avril 1944, arrivé au KL Mauthausen le 8 avril.
Matricule KL Mauthausen : 62429.
Mort à Ebensee le 27 août 1944.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue René GAUTHIER à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

JEUNON Claude

Claude JEUNON

Né le 8 février 1866 à Verjux (Saône-et-Loire).
Marinier.
Conseiller municipal de Vigneux sous le Front populaire.
Entre dans la Résistance en novembre 1940 sous les ordres d'Henri DUVERNOIS.
Entre au Front national dès avril 1941.
Arrêté le 10 novembre 1941 avec 5 autres membres de la famille JEUNON.
Condamné le 12 décembre 1941 à 5 ans de bagne.
Interné du 10 novembre 1941 au 10 janvier 1942.
Déporté le 12 janvier 1942 à la prison de Karlsruhe, puis à la prison de Rheinbach, puis à la forteresse de Diez-Lahn.
Décédé à Diez-Lahn (Allemagne) le 25 avril 1945.
Homologué Adjudant de la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.

Photo Collection Madeleine JEUNON

JEUNON-THOMAS Éliane

Éliane JEUNON

Née le 8 mars 1902 à Ablon (Essonne).
Entre dans la Résistance début novembre 1940.
Front national de Lutte depuis avril 1941.
Arrêtée le 10 novembre 1941 avec 5 autres membres de la famille JEUNON.
Internée à la Santé.
Condamnée à mort le 12 décembre 1941. Peine commuée en travaux forcés.
Déportée le 10 janvier 1942 à la prison de Karsruhe, puis à la prison d'Anhath, à la prison de Lübeck-Lauerhof, à la prison de Cottbus, puis dans les camps de concentration de Ravensbrück, Mauthausen, Bergen-Belsen.
Décédée à Bergen-Belsen le 12 avril 1945.
Homologuée Adjudant de la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.

Photo Collection Madeleine JEUNON

JEUNON Jacqueline

Jacqueline JEUNON
Jacqueline JEUNON Draveil

Née le 1er février 1923 à Alfortville (Seine).
16 ans en 1939.
Militante communiste à l'Union des Jeunes Filles de France.
Résistante dans l'organisation "Front National" dès sa création en avril 1941 (le vrai FN : Front National de lutte pour la liberté et l'indépendance de la France).
Arrêtée à 18 ans par la Police française le 10 novembre 1941avec 5 autres membres de sa famille.
Condamnée à mort le 12 décembre 1941. Peine commuée en travaux forcés.
Internée.
Déportée en Haute Silésie le 10 janvier 1942. Plus de 3 ans de déportation.
Refuse jusqu'à la mort de travailler pour l'industrie de guerre nazie.
Décédée le 1/04/1945 à Oëls (Pologne).
Homologuée Adjudant dans la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.
Une rue de Draveil porte son nom.

Jacqueline JEUNON en barque sur la Seine devant le pavillon familial.
Photo Collection Madeleine JEUNON
Rue Jacqueline JEUNON à Draveil.
Photo Martine GARCIN

NAUDIN-JEUNON Marie Madeleine

Marie-Madeleine JEUNON

Née le 14 avril 1877 à Saint-Mammes (Seine-et-Marne).
Résistante dès 1940 sous les ordres d'Henri DUVERNOIS.
Front national dès sa création (mai 1941).
Arrêtée le 10 novembre 1941 avec 5 autres membres de la famille JEUNON.
Internée du 10 novembre 1941 au 4 janvier 1942. Condamnée le 12 décembre 1941 à 2 ans de bagne.
Déportée en Allemagne le 5 (ou le 12 ?) janvier 1942 dans les prisons de Karsruhe, puis Anrath, puis Jauer.
Déportée ensuite dans le camp de concentration de Ravensbrück.
Déportée NN "Nuit et brouillard".
Gazée le 14 février 1945 à Ravensbrück.
Date de décès portée sur les documents : 1er mars 1945.
Homologuée Adjudant de la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.

Photo Collection Madeleine JEUNON

PARDOUX André

André PARDOUX

Né le 3 septembre1919 à Montgeron.
Habite 11 rue des Aubépines à Vigneux .
Militant des Jeunesses communistes de Vigneux.
Arrêté le 17 décembre 1939.
"Se livrait à la distribution de tracts ou à la propagande auprès des jeunes de son âge".
Condamné à 2 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939.
Interné, notamment à Compiègne.
Déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne, arrivé le 24 janvier au camp de Sachsenhausen (Allemagne).
Matricule KL Sachsenhausen : 58836.
Travail forcé à Oranienburg, Kommando du camp de Sachsenhausen.
Mort à Oranienburg le 17 avril 1944.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue André PARDOUX à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

PETIT Maxime

Maxime PETIT

Né le 17 mars 1885 à Nouvion-en-Ponthieu (80).
Habite 33 rue Molière à Vigneux .
Résistant.
Arrêté le 10 octobre 1941 dans le cadre de l'opération "Porto".
Déporté en Allemagne le 15 décembre 1941, dans les prisons de Wuppertal, Anrath, puis au camp de Hinzert.
Déporté NN "Nuit et Brouillard".
Mort en déportation à Hinzert le 3 juillet 1942.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Maxime PETIT à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

RACHLINE Goda née GAUREVITCH

Née en 1895 à Khorb (Russie).
Habite Place des Fêtes à Vigneux .
Arrêtée le 10 novembre 1943.
Internée à Drancy.
Déportée le 20 novembre 1943 à Birkenau (Pologne).
Morte à Birkenau.

RACHLINE Samuel

Né le 20 octobre 1889 à Khorb (Russie).
Habite 2 place des Fêtes à Vigneux .
Arrêté le 10 novembre 1943.
Interné à Drancy.
Déporté le 20 novembre 1943 à Birkenau (Pologne).
Mort à Birkenau.

Mort dans les camps d'internement

GROS Alfred

Alfred GROS

Né en 1875.
Militant syndicaliste et communiste.
Arrêté en 1939.
Interné en 1940.
Mort en 1942 des suites de son internement.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Alfred GROS à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

GUILLAUME Camille

Camille GUILLAUME

Né le 19 octobre 1879 à Montberau (?) (Aisne).
Habite 152 rue Jules Verne à Vigneux .
Conseiller municipal de Vigneux.
Résistant.
Arrêté le 21 novembre 1940.
Interné à Aincourt (France).
Mort à Aincourt en février 1942.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Camille GUILLAUME à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

Déportés - Revenus des camps

ALLOU Georges

Né le 26 juillet 1898 à Paris.
Habite 24 rue du Maréchal Ney à Vigneux .
Déporté politique le 15 mai 1944 à la prison de Karlsruhe (Allemagne), puis dans une des prisons de Berlin, puis à la prison ou au camp de travail de Wolfenbüttel (Nord de l'Allemagne).
Camp de Wolfenbüttel libéré le 11 avril 1945.
Rapatrié le 17 mai 1945.

BOISNIER-JEUNON Reine

Famille JEUNON

Née le 10 juillet 1902 à Ablon (Essonne).
Engagée volontaire dans les FTP dès le début.
Front national de lutte depuis mai 1941.
Arrêtée le 10 novembre 1941 avec 5 autres membres de la famille JEUNON.
Condamnée le 12 décembre 1941 aux travaux forcés à perpétuité.
Internée à la Santé.
Déportée en Allemagne le 12 janvier 1942 à la prison de Karsruhe, puis dans les prisons d'Anrath, de Jauer, d'Aïchach.
Déportée NN, "Nuit et brouillard".
Libérée, malade, le 28 avril 1945 à Aïchach (Bavière).
Participe au 1er Congrès fondateur de la FIR (Fédération Internationale des Résistants) , Vienne, 30 juin-3 juillet 1951, en tant qu'une des délégués de la FNDIRP.
Homologuée Sergent de la Résistance Intérieure Française.
Croix de guerre avec palme.

Reine, Jacques JEUNON et leurs 5 enfants.
Photo Collection Madeleine JEUNON

DELBO-DUDACH Charlotte

Charlotte DELBO
Convoi 31000
Tombe Charlotte DELBO

Née le 10 août 1913 à Vigneux-sur-Seine (Essonne).
Habite 58 allée Georges Sand à Vigneux .
Adhère à la Jeunesse Communiste en 1932.
Secrétaire de Louis JOUVET, en tournée avec lui en Amérique du Sud au début de la guerre, écrivaine.
Rentre en France le 15 novembre 1941 pour participer à la lutte contre l'occupant. Entre dans l'illégalité avec son mari Georges DUDACH, membre du réseau POLITZER.
Travaille pour le journal clandestin Les Lettres françaises.
Charlote et Georges sont arrêtés le 2 mars 1942.
Georges DUDACH est fusillé au Mont Valérien le 23 mai 1942.
Charlotte est internée à la Santé puis à Romainville.
Elle est déportée à Birkenau (Auschwitz) le 24 janvier 1943 dans le convoi des "31000", avec Danielle CASANOVA, Marie-Claude VAILLANT-COUTURIER, Marie POLITZER, Hélène SOLOMON, cette "équipe de France" dont parlera Aragon dans le poème Le Musée Grévin, dans l'été 1943.
Une des 49 rescapées de ce convoi, Charlotte écrit ses souvenirs de déportation, notamment Le Convoi du 24 janvier 1943 relatant l'histoire des 230 femmes de ce convoi des "31000", convoi singulier de résistantes politiques à destination d'Auschwitz-Birkenau. "Nuit et brouillard" (NN), ce transport a son équivalent pour les résistants hommes dans le convoi des "45000" du 6 juillet 1942 pour Auschwitz. Sur 4 Draveillois partis dans ce convoi, 3 trouveront la mort dans l'enfer d'Auschwitz.
Matricule KL Auschwitz : 31661.
Travaille à Rajsko (kommando du KL Auschwitz) à la culture d'une sorte de pissenlit dont la racine contient du latex.
Déportée ensuite au camp de concentration de Ravensbrück.
Libérée à Ravensbrück le 23 avril 1945.
Décédée en 1985.
Charlotte repose au cimetière de Vigneux.

Tombe de Charlotte DELBO au cimetière de Vigneux.
Photo Martine GARCIN

DUVERNOIS Eugénie

Eugénie DUVERNOIS

Née le 21 septembre 1909 à Nice (Alpes-Maritimes).
Habite rue des Aubépines à Vigneux .
Infirmière.
Militante communiste.
Résistante, responsable d'un Comité parisien.
Participe à la prise de parole de la rue Daguerre en protection de Lise RICOL-LONDON.
Arrêtée le 13 janvier 1944.
Déportée à Ravensbrück au Block 32 avec Geneviève DE GAULLE, Marie-Jo CHOMBART de LAUWE.
Convoi "Nuit et Brouillard" (NN) parti de Paris le 6 avril 1944.
Matricule au KL Ravensbrück : 37883.
Déportée ensuite à Mauthausen peu après le décès de son mari Henri dans ce même camp.
Libérée de Mauthausen le 22 avril 1945.
Secrétaire de la Fédération de Seine-et-Oise du PCF.
Élue Maire de Vigneux en 1945.
Élue députée de Seine-et-Oise durant trois législatures, de novembre 1946 à décembre 1958.
Décédée le 11 mai 1983 à Toulouse (Haute-Garonne).

Biographie sur le site de l'Assemblée Nationale :
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/IVRepublique/duvernois-eugenie-21091909.asp

Photo d'Eugénie DUVERNOIS, députée : Assemblée nationale

HELLERINGER-CORRINGER Marguerite

Convoi des 31000

Née le 15 juin 1902 à Paris 20e.
Épouse Jean-Louis CORRINGER en 1928. Le suit dans la clandestinité.
Résistante à Paris, vole de l'encre, du matériel pour les ronéos, diffuse l'Humanité clandestine.
Arrêtée par les Brigades spéciales avec son mari le 6 mars 1942.
Internée au Dépôt, à la Santé jusqu'au 24 août 1942, puis à Romainville.
Déportée le 24 janvier 1943 à Auschwitz-Birkenau par le convoi des "31000" avec Charlotte DELBO, convoi NN "Nuit et brouillard".
Matricule KL Auschwitz n° 31657.
Durant sa déposition au Procès de Nuremberg, Marie-Claude VAILLANT-COUTURIER a évoqué devant le tribunal militaire international les souffrances de sa compagne Marguerite CORRINGER au Revier du camp d'Auschwitz.
Transférée à Ravensbrück le 2 août 1944, puis à Mauthausen le 2 mars 1945.
Libérée des camps le 22 avril 1945. Rentre très malade à Paris le 30 avril 1945.

HUIDO Joseph

Joseph HUIDO

Né le 8 mars 1903 à Lanester (Morbihan).
Cheminot.
Habite 32 rue Victor Hugo à Vigneux .
Conseiller municipal de Vigneux en 1935, à la Libération et de 1959 à sa mort.
Déchu de son mandat en 1940, réhabilité et réinstallé dans ses fonctions à la Libération.
Arrêté le 1er décembre 1940. Condamné le 24 décembre 1940.
Interné politique à Compiègne.
Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943, arrivé le 25 janvier au camp de concentration de Sachenhausen (Prusse orientale).
Matricule au KL Sachsenhausen : 59301
Déporté ensuite au camp de concentration de Buchenwald.
Rapatrié le 17 mai 1945.
Revient de déportation "Grand invalide".
Décédé le 21 août 1962 à Vigneux.

Photo Collection famille HUIDO

KRYNGIEL K(r)iva

Kiva KRYNGIEL

Habite 108 route des Sables à Vigneux.
(Photo : 110 rue de la Source)
Rapatrié le 30 avril 1945.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

LEVASSEUR Georges

Georges LEVASSEUR

Né le 3 avril 1913 à Paris 15e.
Volontaire pour le soutien à la République espagnole dans les Brigades internationales.
Habite 23 rue des Aubépines à Vigneux .
Arrêté le 17 avril 1941. Condamné le 22 juillet 1941 à 1 an. Condamné le 23 février 1943 à 18 mois.
Interné à Voves.
Déporté au camp ce concentration de Buchenwald.
Convoi parti de Compiègne le 12 mai 1944, arrivé à Buchenwald le 14 mai.
Matricule 51809 au KL de Buchenwald.
Travail forcé à Weimar, Kommando du KL Buchenwald, dans l'usine Gustloff.
Le camp de Buchenwald se libère par lui-même le 11 avril 1945.
Rapatrié le 17 mai 1945.

Georges LEVASSEUR dans les Brigades internationales.
Photo Collection Lucienne TRIOULLIER

RIOUSSET Gilbert

Gilbert RIOUSSET

Né le 15 septembre 1922 à Paris 6e.
Habite 14 rue des Coquelicots à Vigneux .
Arrêté le 15 septembre 1944 en Allemagne. Condamné à 10 années pour sabotage, propagande et aide aux prisonniers de guerre.
Déporté à la prison de Krefeld (Rhénanie du Nord), puis au camp de concentration de Sachsenhausen, puis à Ebensee, Kommando de travail forcé du camp de Mauthausen (création d'usines souterraines).
Matricule au KL de Sachsenhausen : 102894.
Libéré à Ebensee le 6 mai 1945.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

ROSSIGNOL Henri (père)

Henri ROSSIGNOL père

Né le 7 mai 1898 à Paris 10e.
Habite rue Pierre Sémard à Vigneux .
Monteur en bronze, Ajusteur-outilleur.
Militant communiste.
Conseiller municipal de Vigneux.
Arrêté le 17 décembre 1939.
"S'est fait remarquer par son action révolutionnaire au sein des syndicats".
Condamné à 3 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939.
Interné du 16 décembre 1939 au 22 janvier 1943 (Fresnes, puis La Santé, puis Centrale de Fontevrault du 1er juin 1940 au 3 novembre 1942).
Déporté du 23 janvier 1943 au 21 mai 1945.
Transport parti le 24 janvier 1943 de Compiègne, arrivé le 25 janvier au KL Sachsenhausen.
Matricule au KL Sachsenhausen : 59 248.
Travail forcé à l'usine-camp de Heinkel, constructeur d'avions, dans un kommando du KL Sachsenhausen.
Camp évacué le 21 avril 1945.
Rapatrié le 26 mai 1945.
Maire-adjoint de Vigneux.
Décédé en 1985.
Photo Collection Henri ROSSIGNOL

Internés revenus des camps

ALCOVER Antoine

Antoine ALCOVER

Né à Santa Culalia (Espagne).
Habite 115 rue Jules Verne à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Liberté provisoire le 12 mai 1940.
Arrêté le 24 septembre 1942.
Interné à Pithiviers et à l'Ile de Ré.
Libéré le 14 décembre 1944.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

ALLEGRI Amide

Amide, Enzo, Terzo
Né le 11 octobre 1897 à Soragna (Italie).
Naturalisé français en février 1932.
Habite 33 bis rue Jules Verne à Vigneux .
Ouvrier maçon.
Militant communiste, cellule Paul Vaillant-Couturier.
Militant de l'ARAC.
Trésorier du Sou du Soldat.
Arrêté le 17 décembre 1939. Condamné à 2 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939.
Interné à la Santé, à Gurs, à Notron.
Libéré le 19 octobre 1941.

BENARD Louis

Louis BENARD

Louis, Nicolas.
Né le 13 octobre 1890 à Paris 11e.
Habite 30 rue Jules Verne à Vigneux .
Soudeur en bijouterie.
Militant communiste.
Conseiller municipal de Vigneux
Arrêté le 17 décembre 1939.
Condamné à 1 an de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939.
Interné à Gurs.
Libéré le 18 octobre 1940.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

COLOMBAR Ernestine

Née le 20/09/1932 à Vigneux-sur-seine.
Internée à l'âge de 8 ans.
Fait partie des deux cents adultes et enfants Tsiganes et Gens du Voyage internées au Camp de Linas-Montlhéry du 27 novembre 1940 au 21 avril 1942, date de leur transfert pour un autre camp d'internement, Montreuil-Bellay.
Membre du Groupe COLOMBAR (11 personnes internées au Camp de Linas).

CORVISIER John

Né le 22 décembre 1902 à Wareq (Ardennes)
Habite 49 rue du Buisson à Vigneux .
Arrêté le 22 septembre 1940. Condamné le 13 décembre 1940 à 6 mois.
Interné à Aincourt, Voves, à l'Ile de Ré.
Libéré le 13 décembre 1944.

COUVRAT Henri

Henri COUVRAT

Né le 21 mars 1874 à Chauvigny (Vienne).
Habite 3 avenue des œillets à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Non lieu.
Interné à Gurs.
Libéré le 25 janvier 1941.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

DORY François

Né le 21 novembre 1877 (Creuse)
Habite La Longueraie à Vigneux .
Arrêté le 23 janvier 1940. Non lieu.
Interné à Gurs.
Libéré le 10 septembre 1940.

DOUCET Roland

Né le 24 mars 1904.
Habite 11 rue du Château à Vigneux .
Arrêté le 24 janvier 1940. Non lieu.
Interné à Gurs.
Libéré le 20 octobre 1940.

FRIEDMANN Ernest

Ernest FRIEDMANN

Né le 14 mai 1907.
Habite 3 rue Pasteur à Vigneux .
Arrêté en 1942.
Interné à Gurs.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

GAUTHIER Yvonne

Née le 10 mai 1894 à Paris 11e.
Habite 39 rue Alphonse Daudet à Vigneux .
Arretée le 3 décembre 1939. Condamnée le 14 février 1940 à 5 années de prison.
Camps de Monts, de Poitiers.
Libérée le 8 septembre 1944.
Son mari, René GAUTHIER, est décédé en déportation.

GOURDON Gaston

Gaston GOURDON

Né le 10 mai 1881.
Prénommé en réalité Mathieu, Georges.
Habite 11 bis rue de Villeneuve à Vigneux .
Miroitier.
Militant communiste.
Trésorier de la section du PCF de Vigneux.
Arrêté le 17 décembre 1939. Condamné le 14 février 1940 à 1 an (?).
Interné à la Santé du 16 décembre 1939 au 13 juin 1940. Puis interné à Gurs et libéré le 18 octobre 1940.

Membre du Comité de Libération de Vigneux en 1944.
Maire de la Commune de septembre 1944 à août 1946.
Décédé en 1955.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Gaston GOURDON à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

JANIN Henri

Henri JANIN

Né en 1901.
Maire et Conseiller général communiste de Villeneuve-St-Georges.
Résistant sur toute la région, notamment à Vigneux.
Mort en 1946 des suites des sévices subis pendant son internement.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Place Henri JANIN à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

JEANNOT Michel

Né le 20 avril 1894.
Habite 30 rue Paul Vaillant-Couturier à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Non lieu.
Interné à Gurs.
Libéré le 13 septembre 1940.

LABRUYÈRE Alfred

Né le 5 novembre 1899
Habite 11 rue des Cactus à Vigneux .
Arrêté étant mobilisé.
Interné à Fort Barraux (Isère).
Libéré le 17 juillet 1941.

LAJMAN Meyer

Né le 11 novembre 1902 à Solejov (Pologne).
Habite 65 rue des Bergeries à Vigneux .
Arrêté le 15 mai 1941.
Interné à Pithiviers.
Évadé en 1943.

MOLARD Roger

Habite 46 rue Lafontaine à Vigneux.

POULAIN Émile

Né le 12 février 1898.
Habite 43 bis rue Alphonse Daudet à Vigneux .
Arrêté le 6 septembre 1941.
Interné à Angers et Châteaubriant.
Libéré pour maladie le 22 janvier 1942.

RIVIÈRE Joseph

Joseph RIVIÈRE

Né le 30 mai 1900 à Bégunne (Morbihan)
Habite 33 rue Camille Flammarion à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Non lieu.
Interné à la prison de la Santé.
Libéré le 28 avril 1940.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

SELVES Henri

Henri SELVES

Né le 9 mai 1881 à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Habite 154 rue Jules Verne à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Non lieu.
Interné au camp de Gurs.
Libéré le 3 septembre 1940.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

TISSERAND Eugène

Né le 23 juin 1878.
Habite 49 rue Georges Bétemps à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940. Non lieu.
Interné à Gurs.
Libéré le 3 septembre 1940.

VANDERSTICHELEN Charles

Charles VANDERSTICHELEN

Né le 6 décembre 1903 à Barenton-sur-Serre (Aisne).
Habite 16 avenue de la Benjamine à Vigneux .
Arrêté le 25 janvier 1940.
Interné à la prison de la Santé.
Évadé le 17 juin 1940 au cours de l'exode des prisonniers de la Santé.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

VAXELAIRE Mme

Née le 5 décembre 1893.
Habite 30 rue Paul Vaillant-Couturier à Vigneux .
Arrêtée le 25 janvier 1940. Non lieu.
Internée à la Roquette.
libérée le 14 juin 1940.

VRIELINCK Émile Georges

Émile VRIELINCK

Émile, Georges
Né le 30 octobre 1894 à Clichy (Seine).
Habite 31 rue Alfred Gros à Vigneux .
Sténographe.
Militant communiste à la cellule "Rouvres".
Délégué du Comité Directeur du Secours Rouge International.
Conseiller municipal de Vigneux en 1935 puis en 1945.
Secrétaire du Secours Rouge de Vigneux.
Arrêté le 17 décembre 1939 pour organisation de réunions du PCF dissous, déchu de son mandat en 1940.
Condamné à 2 ans de prison le 14 février 1940 pour infraction au décret-loi du 26 septembre 1939 par le tribunal militaire de Paris. Libéré en octobre 1941 et aussitôt réinterné à Fontevrault.
Interné ensuite à Châteaubriant, Voves et Pithiviers jusqu'en juin 1944.
Décédé à Nantes (Loire-Atlantique) le 10 mars 1966.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

ZANI Antoine

Antoine ZANI

Né le 15 novembre 1889 à Doùadossola (Italie)
Habite 7 rue Paul Vaillant-Couturier à Vigneux .
Arrêté le 24 septembre 1942
Interné au camp de Pithiviers.
libéré le 18 décembre 1943.

Photo Collection Henri ROSSIGNOL

Autres résistants

CHAROLAIS Maurice (Dr)

Maurice CHAROLAIS
Maurice CHAROLAIS

Médecin vigneusien.
Membre du mouvement de résistance Libération-Nord depuis juillet 1942.
Aide aux réfractaires au STO.
Hébergement de parachutistes américains ou alliés.
Engagé volontaire dans les forces médicales FFI.
Diplôme de Juste pour avoir sauvé un enfant Juif pendant l'Occupation.
Président du Comité Local de Libération de Vigneux de juillet à octobre 1944.
Une rue de Vigneux porte son nom.

RueMaurice CHAROLAIS à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

GRINBAUM Gaston

Gaston GRINBAUM
Gaston GRINBAUM

Né en 1923.
Ouvrier tailleur.
Militant communiste.
Résistant à Paris 10e.
Son frère, habitant Paris 18e, est arrêté comme "propagandiste communiste actif" et interné le 28 août 1941. Il sera fusillé comme otage au Mont Valérien le 15 décembre 1941, 2 jour avant Jacques JEUNON.
La famille pourchassée, Gaston se réfugie à Limoges puis participe aux combats du Plateau des Glières où il est arrêté par la Milice française en mars 1944.
Interné au fort de Montluc à Lyon, il s'évade à l'occasion du bombardement du fort par l'aviation alliée.
À la Libération, devient secrétaire de la section du PCF de Paris 10e.
S'installe à Vigneux en 1954.
Secrétaire de la section du PCF de Vigneux.
Maire communiste de Vigneux de 1959 à 1979.
Co-président, avec Léo HAMON, du Comité Départemental de l'ANACR.
Décédé le 10 mai 1979.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Gaston GRINBAUM à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

GUILLOU Jean

Jean GUILLOU

Né en 1915.
Conseiller municipal de Vigneux-sur-Seine.
Résistant.
Décédé en 1960.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue Jean GUILLOU à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

LETELLIER André

André LETELLIER

Né en 1901.
Curé de Vigneux-sur-Seine.
Résistant, pseudonyme "Vigne".
Membre du BCRA (Bureau Central de Renseignement et d'Action) dont le siège était à Londres.
Décédé en 1978.
Une rue de Vigneux porte son nom.

Rue André LETELLIER à Vigneux.
Photo Martine GARCIN

LOCHE Jean-Louis

Né en 1916.
Dirigeant syndicaliste.
Responsable du réseau de résistance de l'Assistance publique.
Maire-adjoint de Vigneux.
Décédé en 1981.

ROSSIGNOL Henri (fils)

Henri ROSSIGNOL fils 1943
Brassard Henri ROSSIGNOL fils
Henri ROSSIGNOL fils
Henri ROSSIGNOL fils

 

Henri, Alexandre.
Né le 19 juillet 1924 à Paris 12e.
Vigneux, puis 13 passage Fréquel à Paris 20e.
Militant communiste.
Entre au Front National de lutte le 1er janvier 1942, sous la responsabilité d'Henri DUVERNOIS, Jean CHAUMEIL notamment.
Pseudonyme : DUBOIS DURAND.
Transporte la ronéo de Vigneux à Paris 20e, tire tracts et journaux clandestins, notamment La Vie Ouvrière, avec Eugénie et Henri DUVERNOIS, documents réceptionnés et ventilés par Jean-Louis CORRINGER.
Dénoncés par le Commissariat de Police de Montgeron, les époux DUVERNOIS passent dans la clandestinité. Henri, sa mère, la logeuse Mme BIRON sont arrêtés et remis à GAUTIER, le commissaire de Plice de Montgeron, le logement perquisitionné.
Les trois sont internés à la maison d'arrêt de Corbeil du 16 juin au 25 juillet 1942. Jugement de non-lieu.
Henri et sa mère entrent alors en clandestinité.
Henri s'engage dans les FTPF en janvier 1943 à Paris Est.
Il est mis à la disposition du service technique central de la CGT clandestine, intégrée au Front National. Transporte le matériel tiré par l'imprimerie centrale de la CGT clandestine, sous la responsabilité de Désiré PETIT.
Muté le 1er janvier 44 aux FTPF de Paris (11e, 12e, 18e, 19e, 20e) sous la responsabilité du Commandant CHAGNEAU dit BEAUDOIN.
Affecté le 11 août au bataillon St Just sous les ordres du Capitaine VIDAL.
Participe à la Libération de Paris en tant que Sergent FFI du 11 au 25 août 1944 (Place Gambetta, St Fargeau, Charonne, Bd Mortier, rue de la Justice).
Membre titulaire du Comité Local de Libération de Paris 20e.
S'engage ensuite à 20 ans, à la caserne Reuilly, dans le 1er Régiment de Paris de la nouvelle Armée le 20 septembre 1944, à compter du 26 août 1944.
Démobilisé le 31 janvier 1946.
Carte de combattant volontaire de la Résistance.
 

Henri ROSSIGNOL en 1943
Brassard du sergent FFI Henri ROSSIGNOL.
Attestation du CNR signée du Colonel OUZOULIAS et des 3 V du COMAC (Pierre VILLON, KRIEGEL-VALRIMONT et VAILLANT), attribuée à Henri ROSSIGNOL pour sa participation aux combats de la Libération.
Collection Henri ROSSIGNOL.

Georges LANOUE
Henri ROSSIGNOL
Martine GARCIN

Dernière mise à jour : 14 mai 2013
Pour apporter un témoignage :
martine.garcin@wanadoo.fr
06 84 04 92 27

 

© Soleils en chantier 2004-2013 - Mentions légales
Webmestre
Mise à jour :
14 mai 2013

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.