Accueil > Actualité > Actualité politique
 

Le Front de gauche

Le Front de gauche
 
 
 

Départementales/Étiquettes : Les bons comptes font les bons amis (PCF)

A quelques jours des élections départementales, le PCF tient une nouvelle fois à alerter media, instituts de sondages et citoyens sur les totalisations d'intentions de votes et de voix qui circulent actuellement sur la base d'une classification volontaire erronée du Ministère de l’intérieur.

Ce dernier attribue au PCF et au Front de gauche 1 196 binômes de candidat-e-s titulaires aux élections départementales de 2015 soit un taux de couverture des cantons de 58%.

319 binômes présentés ou soutenus par le PCF et le Front de gauche ont disparu et sont devenus « divers gauches », « divers », « union de la gauche ». Dans le détails, 190 binômes alliant des candidat-e-s du Front de gauche et d’EELV sont classé-e-s en général « divers gauche », voire en « divers » et parfois EELV. 39 binômes où le PCF est en binôme avec le PS pour faire barrage à la droite et au FN, se retrouvent sous l’étiquette d’« union de la gauche ». Dans le département de l’Oise, le Ministère réussit l’exploit d’attribuer zéro candidat au Front de gauche alors que celui-ci présente des candidats dans 100% des 21 cantons dont les cantons de Montataire et de Thourotte où le PCF est sortant.

Afin de rétablir la vérité, le PCF a mis en ligne avec l’étiquette politique individuelle de chaque candidat et candidate la liste des 1 515 binômes qu’il présente et soutient (http://bit.ly/1GnF1dY). Il met au défi le Ministère de l’intérieur de publier le listing des candidat-e-s formant les binômes avec leur étiquette politique individuelle telle que rempli lors de la déclaration de candidature.

La vérité est qu’en France métropolitaine, les binômes présentés et soutenus par le PCF et le Front de gauche, avec un taux de couverture des cantons de 76%, sont au moins aussi présents sur le territoire que ceux revendiqués par le PS.

La vérité est qu’en inventant et en attribuant d’autorité des étiquettes politiques, le Ministère de l’intérieur tente de minimiser le score du Front de gauche et d’EELV, de gonfler le résultat effectif du PS et de survaloriser le score du FN. Il est d'ailleurs utile de lire les astérisques des instituts de sondages qui reconnaissent une partie des candidat-e-s PCF/ FdG et EELV dans « divers gauche », tout en les additionnant aux résultats du PS

Nous appelons chacune et chacun à rétablir les faits, et à donner les vrais chiffres.

Le Parti communiste français et ses partenaires du Front de gauche publieront leurs propres totalisations électorales dans le journée du lundi 23 mars.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.