Accueil

Existrans : la liberté ne se négocie pas !

le 22 octobre 2010

La marche revendicative de l'Existrans se déroulera samedi 23 octobre, à 14h à Paris, au départ du métro Barbès-Rochechouart. « Fier-es et révolutionnaires », collectif contre les discriminations LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) du PCF, apporte son soutien à cette marche.

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité » : le PCF soutient avec force et détermination tout ce qui participe de la liberté individuelle, en s'appuyant notamment sur le 1er article de la déclaration des droits humains, partie intégrante de la constitution, malheureusement encore trop peu respecté dans le cas des transgenres et intersexués.

Nicolas Sarkozy et son gouvernement semblent se contenter de déclarations solennelles, comme celle de Roselyne Bachelot, Ministre de la santé, le 16 mai 2009 sur la déclassification de la transsexualité en France. !

« Fier-e-s et révolutionnaires » demande la dépsychiatrisation réelle, qui laisse à chacun et à chacune la liberté de ses choix de vie et de son genre. Nous défendons aussi l'accès aux soins des trans les plus précaires, qui vivent encore plus durement leur condition, relégué-es à la marge d'une société bien trop souvent transphobe et hypocrite. Il y a urgence ! Une étude épidémiologique, couplée à une étude sociale, devra être menée le plus rapidement possible pour apporter des solutions.

Fier-es et Révolutionnaires apporte son soutien aux revendications du collectif Existrans : http://2010.existrans.org/

Parti communiste français,

Paris, le 22 octobre 2010.