Accueil
 
 
 
 

Le PCF solidaire du peuple tunisien s'associe au rassemblement de solidarité à l'appel des organisations tunisiennes en France

Une nouvelle fois, et 4 mois après la tuerie du musée du Bardo, la Tunisie est frappée par un attentat terroriste fauchant la vie de 37 personnes descendues à la kalachnikov par un seul homme sur une plage. Et Sousse, haut lieu du tourisme tunisien, restera marquée par cette horreur comme tout le peuple tunisien. 

 

La Tunisie subit l'impact de la déstabilisation de la Libye mais elle est aussi une cible parce que son peuple a fait la démonstration qu'il ne renoncerait pas à reprendre son destin en main. Le climat de terreur que ces meurtriers cherchent à installer durablement vise à isoler la Tunisie, à l'affaiblir et à enfoncer le pays dans la crise économique.

 

Le Parti communiste français tient à présenter ses condoléances aux familles des victimes et au peuple tunisien dont il partage la douleur et la colère. Le PCF s'associe au rassemblement de solidarité du 27 juin à Paris place du Châtelet à l'appel des organisations tunisiennes en France pour dire non au terrorisme.

 

Le président tunisien a réagi aux événements hier en affirmant "le pays est en guerre et cette guerre ne concerne pas uniquement les forces de sécurité et l’armée mais c'est aussi la guerre de tous les Tunisiens." Il a alors annoncé que les autorités tunisiennes prendraient "des mesures, certes, douloureuses mais désormais nécessaires". Ces déclarations ne peuvent manquer d'inquiéter les défenseurs du droit, de la justice et de la démocratie. Ces déclarations exigent des explications et doivent apporter des garanties pour les libertés et les droits. Le PCF solidaire du peuple tunisien et des forces démocratiques et de progrès restera vigilant en la matière.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.