Accueil > Actualité > Actualité international
 

Lettre Relations Internationales

Dernière publication

 
 
 

Pour notre avenir commun : non à l'étranglement de la Grèce

Pour notre avenir commun : non à l'étranglement de la Grèce

Le 13 juillet, les dirigeants européens ont extorqué à la Grèce un accord indigne de l’Europe. Il impose une austérité inhumaine et une mise sous tutelle inaccep- table d’un peuple souverain. C’est un danger pour notre avenir commun. Pour la France comme pour la Grèce, l’austérité est une voie sans issue. Nous avons besoin de pouvoir d’achat et d’investissement pour relancer nos économies.

Si nous les laissons traiter la Grèce comme ça, à qui le tour demain ? En défendant le peuple grec, c’est notre avenir que nous défendons.

Monsieur le Président de la République, nous vous demandons d’agir :

  • pour que cesse l’étranglement de la Grèce et que son peuple puisse vivre dignement ; les financements de la Banque centrale européenne doivent cesser d’être versés au compte goutte
  • pour que la dette insoutenable de la Grèce soit allégée au plus vite et qu’une conférence européenne sur les dettes de tous les pays traite enfin ce problème pour tous nos pays
  • pour que les fonds prêtés à la Grèce servent l’investissement utile à l’emploi, à la relance du pays et non en priorité aux créanciers
  • pour lever les mesures punitives (fonds de privatisation) et la tutelle (contrôle des lois par la troïka) imposées le 13 juillet ; le peuple grec a dit non à l’aus- térité, il doit être respecté !

 

Je signe !