Accueil
 
 
 
 

Migrants de Calais : les nouveaux accords franco-britanniques toujours pas à la hauteur des enjeux

La situation des migrants à Calais provoque une indignation si forte que les gouvernements français et anglais, se devaient de prendre des mesures pour répondre aux urgences et à l'émotion que cela suscite. Hélas, ce nouvel accord n'est pas à la hauteur des enjeux humanitaires. Cet accord continue de placer la question des migrants sous le seul angle sécuritaire, l’humanitaire étant le parent (très) pauvre de celui-ci. Le gouvernement anglais continue son externalisation des frontières et paie la France pour gérer ses flux migratoires. Il faut abroger les accords de Dublin et les accords du Touquet qui font de l’Europe une citadelle qui dresse des murs devant des hommes.

 

Le Parti communiste Français tient à exprimer sa vive reconnaissance aux calaisiens, aux associations et aux travailleurs du secteur qui, tous les jours, expriment leur solidarité avec les réfugiés ; ces femmes, ces enfants et ces hommes qui ont fuit leur pays pour sauver leur vie.

 

Le PCF demande que la France modifie profondément sa politique internationale et européenne. Pour lutter contre les passeurs et les trafics, il est urgent de créer des routes légales et sûres, de permettre la liberté de circulation. La régularisation des sans papiers est une nécessité pour combattre toute forme de nouvel esclavage.

Pour répondre aux urgences humanitaires, dans le cadre du respect des droits de l'homme, il est impératif de créer des lieux d'accueil adaptés, y compris à l'accueil des enfants et des personnes les plus fragilisées. Plus que jamais, l'heure est à la mobilisation en faveur d'une politique sociale, juste, solidaire pour un monde de paix, de coopération et de justice.

 

Crédit photo Valérie Noel

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.