Accueil > Actualité > Elus
 

Le Parti communiste français dispose de parlementaires à l'Assemblée nationale et au Sénat, ainsi qu'au Parlement européen. Ce sont bien sûr des élus de combat face à la crise, des élus porteurs d'alternative et de propositions.

Nous recensons ici les propositions de loi qu'ils soumettent régulièrement au débat parlementaire.

 
 
 

Municipales / Noisy le Grand : « L’heure est au rassemblement » (PCF)

 

Sur fond d’abstention record, au lendemain du 1er tour, la droite, forte de son unité et de sa capacité à intégrer les valeurs de l’électorat du FN, est en situation de prendre la mairie de Noisy-le-Grand. Son arrivée au pouvoir municipal avec l’appui de l’électorat d’extrême-droite ne ferait qu’aggraver la situation des familles populaires comme en témoigne le bilan désastreux des villes conquises par la droite en Seine-Saint-Denis en 2014, à Bobigny, Saint-Ouen ou au Blanc-Mesnil.

 

Le résultat du 1er tour, défavorable à l’équipe sortante, est la conséquence des politiques d’austérité menées par le gouvernement Valls et, semble-t-il, des choix de gestion de l’actuelle municipalité. Dans ce contexte, la liste soutenue et présentée par le Front de gauche maintient son influence. Elle est en position de faire valoir une réorientation des engagements et des projets de la ville portés par une nouvelle majorité de gauche.

 

Les désaccords profonds avec les politiques gouvernementales comme avec la gestion de la majorité sortante ne doivent pas conduire à l’avènement de la droite, qui épouse les thèses du FN et bénéficiera des voix des électeurs de l’extrême-droite.

 

L’heure est au rassemblement et à la mobilisation de toute la gauche pour battre la droite, en prenant en compte l’alerte envoyée par les électeurs comme par les abstentionnistes de dimanche.

 

 

Pascal Savoldelli, Responsable national PCF aux élections,

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.