Accueil > Actualité > Economie & social

Déficits publics / Baroin : « Les déficits sont à juger à l'aune des intérêts qu'ils servent »

.
 

Revue marxiste d'économie du PCF

 
 
 

Le porte-parole du gouvernement et Ministre du Budget François Baroin a annoncé mercredi qu'un projet de loi sur l'inscription dans la Constitution du principe de la maîtrise des déficits serait présenté dans les prochaines semaines.

Après avoir tenté d'inscrire le principe de la « concurrence libre et non faussée » dans la constitution européenne en 2005 avec le succès que l'on sait, voici que la droite veut désormais interdire toute possibilité de déficit dans la Constitution française.

 

Pour le PCF, cette réforme est inacceptable et grossière. Il y a des bons comme il y a des mauvais déficits. Ceux-ci sont à juger à l'aune des intérêts qu'ils servent !

Pour sortir la France de la spirale de l'endettement, il est urgent de reprendre le contrôle de la politique monétaire, de réformer en profondeur la fiscalité pour plus de justice, de relancer l'industrie et de financer le développement social et les activités économiques créatrices d'emplois de qualité.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.