Accueil > Actualité > Actualité politique
 

Le Front de gauche

Le Front de gauche
 
 
 

Toute modification constitutionnelle doit se faire dans un processus démocratique (PCF)

 

Le Président de la République a lancé la révision constitutionnelle annoncée.

Modifier la Constitution, nos règles de vie démocratique communes n’est pas un geste anodin. Le faire dans ce moment de choc, à la faveur des événements dramatiques que vient de connaître notre peuple, sans le recul nécessaire et sans se dégager des émotions et des peurs suscitées par la situation, voilà une idée qui sent la manipulation et le coup politique.

La proposition rendue publique intègre une vieille revendication de l’extrême droite, celle de la déchéance de nationalité pour les terroristes. Et qu’elle fut reprise également par une partie de la droite n’est absolument pas un gage de qualité républicaine par les temps qui courent.

Le PCF s’opposera farouchement à une disposition qui n’apportera aucune solution face aux problèmes posés (quel terroriste pourrait se soucier de cette menace ?). Cette mesure de vengeance symbolique rétablit une double peine pour les binationaux, constituant ainsi, en droit, deux catégories de citoyens inégaux. Elle insinue également l’idée que les origines étrangères d’un être humain pourraient le rendre plus sujet à devenir un terroriste, ce qui relève de la discrimination.

Cette mesure nous révolte d’autant plus qu’elle est portée par un gouvernement et un Président qui prétendent incarner la gauche et qui ne mènent pas la bataille des idées face à la droite et à l’extrême droite : ils lui cèdent.

Par ailleurs, il n’est nul besoin de banaliser l’état d’urgence en le constitutionnalisant. Sauf à vouloir protéger les citoyens des abus éventuels qu’il pourrait provoquer, renforcer le contrôle démocratique qui doit l’accompagner et limiter les recours possibles à son utilisation.

Enfin, toute modification constitutionnelle ne devrait pouvoir se faire que dans un processus démocratique. Or, aucune consultation sérieuse n’a été menée sur ce sujet, aucun travail citoyen. Ce choix va encore contribuer à désaffilier la République du peuple souverain.

Le PCF pense que la Constitution doit être revue, et même changée. Mais pas pour ça et pas comme ça. Nous appelons à un grand débat citoyen pour refonder la République et lui donner un nouvel élan populaire, afin que les citoyennes et citoyens redeviennent pleinement auteurs de l’avenir.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.