Accueil
 
 
 
 

Voeux : « Rien de concret pour l'emploi » (Pierre Laurent)

Au nom du Parti communiste Français, j'adresse mes vœux les plus chaleureux aux Françaises et Français. Pour que cette année soit bonne, il faudra puiser dans ce que notre société recèle de meilleur pour tourner la page des moments difficiles de 2015.

 

Nous n'oublierons pas l'horreur des attentats de janvier, des attaques terroristes du 13 novembre, l'accélération gravissime de la crise politique en France, la dégradation continue du niveau de l'emploi et des conditions de vie, les divisions qui nous empoisonnent.

 

Mais la France peut s'en sortir par le haut en donnant une réalité, partout, à ses valeurs de Liberté, d'Egalité, de Fraternité et de paix universelle. La France s'en relèvera si elle ose l'investissement massif dans la lutte contre le chômage.

 

Les annonces faites ce soir par le Président de la République nous indiquent, malgré les belles paroles, que la trajectoire du gouvernement, n'est ni l'apaisement des tensions en France et dans le monde, ni la présentation de mesures efficaces pour la création et la protection de l'emploi.

 

Le travail est la priorité des Français. C'est la garantie de l'emploi de qualité pour tous qui devrait être inscrite dans la Constitution. François Hollande a déclaré l' « état d'urgence économique et sociale » mais de concret, rien. Pour notre part, nous agirons sans relâche pour que le droit à l'emploi et à la formation de chaque jeune devienne une réalité en 2016.

 

Les frappes en Syrie seront poursuivies. L'inscription de l’État d'urgence dans la Constitution et le maintien, malgré les alertes de la société civile, de l'extension de la déchéance de nationalité aux bi-nationaux, sont totalement contraires au discours de François Hollande sur la patrie, sur l'unité des Français.

 

Le PCF, fidèle à ses valeurs, fidèle aux idées de gauche, prendra plusieurs initiatives d'ampleur pour offrir un avenir aux générations futures, à tous les Français, sans distinction.

 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

 

Paris, le 31 décembre 2015.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.