Accueil
 
 
 
 

Le PCF apporte son soutien à Salah Hamouri et sa femme Elsa Lefort

Il y a 3 ans, Salah Hamouri, citoyen franco-palestinien condamné à 7 ans de prison par un tribunal militaire israélien (jugement illégal au regard du droit international), était libéré grâce à de nombreuses mobilisations. Mais le gouvernement israélien n'en finit plus de chercher sa revanche. Cela a commencé par des interdictions pour Salah de se rendre à Ramallah où il devait finir ses études pour obtenir son diplôme d'avocat. Selon les autorités israéliennes, Salah mettrait en danger la sécurité de l'Etat d’Israël, rien de moins. Cela aurait pu s'arrêter là mais c'est maintenant son épouse Elsa Lefort, enceinte de 6 mois, qui a été placée en détention et s'est vue interdire l'entrée en Israël.

Elsa devait accoucher au mois de mars à Jérusalem et elle se trouve ainsi dans l'impossibilité de reprendre son travail au consulat de France. Pour éloigner définitivement Elsa et Salah de Palestine, rien de mieux que de les accuser "d'activités terroristes" mais il s'agit en réalité de décourager toute résistance à l'occupation.

Le PCF renouvelle son soutien à Elsa et Salah et appelle ses militants à amplifier la campagne de pétition : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Laurent_Fabius_Ministre_des_Affaires_etrangeres_Justice_et_liberte_pour_Salah_Hamouri_Elsa_et_leur_enfant/?cAzoekb

 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avait interpelé en 2015 le ministre Laurent Fabius sur le nombre croissant de Français, militants de la paix, refoulés à la frontière par Israël. En ignorant sciemment le problème, le gouvernement français a laissé les autorités israéliennes continuer d'agir en toute impunité au mépris du droit. Aujourd'hui, il s'agit pour la France de défendre ses citoyens et d'agir pour que cessent la répression et les intimidations des militants pour la paix.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.