Accueil

Lutte contre le dopage : Marie-George Buffet demande que chacun prenne ses responsabilités

le 30 June 2006

On ne peut que se féliciter de la décision des autorités espagnoles de s'attaquer enfin au dopage dans le cyclisme. La lutte contre le dopage a été une de mes priorités en tant que ministre des Sports. Il s'agit d'une préoccupation de santé publique pour les sportifs, amateurs ou professionnels. Il s'agit de respecter le sport lui-même.

Toute la lumière doit être faite, dans les meilleurs délais afin que le cyclisme, et le Tour de France en particulier, ne soit plus entâché par le dopage. Cela doit être vrai dans toutes les disciplines, dans toutes les compétitions.

La présomption d'innocence, mais aussi la fermeté en cas de dopage avéré, doivent guider le combat contre le dopage dans le sport. De la fédération internationale aux équipe en passant par la direction du Tour de France, chacun doit prendre ses responsabilités. Je me félicite des premières décisions prises. C'est la meilleure façon de permettre que le processus soit mené jusqu'au bout. C'est la meilleure façon de permettre au cyclisme, et au Tour de France, de connaître une nouvelle vie.

Marie-George Buffet, Députée de Seine-Saint-Denis Ancienne ministre de la Jeunesse et des Sports

Paris, le 30 juin 2006.